ALERTE // La Russie s’apprête à fournir des hélicoptères pour faciliter les opérations électorales de novembre prochain en RDC* - par Arthur Kalombo

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

----- Mail transféré -----
De : Arthur Kalombo arthur.kalombo@gmail.com

 
Chers Compatriotes,
L'expérience du Tiers-Monde en matière de coopération internationale nous a enseigné qu'au plus fort de la guerre froide, les régimes avaient seulement deux choix. Ou vous êtes dans le camp Ouest ou celui de l'Est. Lorsqu'un régime se sentait menacé par ses anciens parrains qui voulaient l'abandonner pour un nouveau régime à mettre en place, la logique était qu'il se refugiait dans l'autre camp qui se frottait les mains.
 
Nous l'avons vu avec Mobutu qui cherchait à faire fi des Américains pour s'attacher plus à la France et à d'autres. On sait qu'on l'a sacrifié. Aujourd'hui, Kabila, le soit-disant fils, se sent de plus en plus isolé de son point d'attache americain et la simple chose il se tourne vers le bloc Est: Cuba, Russie. Il veut semer le déluge. On se souviendra que pas plus tard qu'il y a deux semaines, les Nations Unies avaient annoncé de mobiliser toute une armada d'une cinquantaine d'hélicoptères pour la facititation des élections et que Kabila avait opposé son veto en demandant à l'ONU de reconsiderer son rôle au Congo et qu'il fallait négocier ce plan onusien. Ce à quoi le représentant des Nations Unies a fait savoir que le plan de l'ONU n'etait pas à négocier.
 
Si après avoir été frustré par les Nations-Unies, Kabila s'est penché vers la Russie et l'Iran, le message est clair pour les Congolais, ces hélicoptères ne viennent pas pour leur bonheur mais pour celui de Kabila qui doit avoir promis une ouverture assez grande pour la cooperation de ce pays qui a toujours été écarte du Congo par l'ancien bloc Ouest. Dans ces conditions, les urnes peuvent connaître differentes opérations pendant le transport par des hélicoptères qui ne seront pas sous contrôle onusien.
 
En fin de compte, plusieurs voix se sont élevées pour dire que ces élections n'augurent rien de bon pour le Congo et qu'il fallait procéder a une revolution qui mettrait en accusation tous les meurtriers des Congolais et autres faussoyeurs de l'économie du pays qui ont paupérisé le pays comme pas possible. Cela les ferait condamner après un jugement sévère pour assainir le paysage politique congolais. C'est alors qu'on pourrait parler des élections. Mais dans les conditions actuelles, parler des élections justes, transparentes c'est se faire passer pour des rigolos politiques - c'est mon point de vue -.
 
Kabila a commencé par faire quelque chose que j'ai vu pour la première fois de mon vivant: " Un chef de parti qui se présente candidat INDEPENDANT. Et ce, après avoir attendu longtemps d'accepter la désignation de candidature présidentielle au cours du Congres de son parti. Nous n'avons pas lu des questions même de ses adeptes se demander la signification de ce geste. Aujourd'hui, il est à la recherche des appuis opposés a ses parrains. 
Il commande des armes ici et là, il organise la répression, il laisse assassiner les Congolais qui le regarent faire comme des amnesiques! Il laisse la CENI faire son oeuvre de fraude tellement avancer que Ngoyi Mulunda s'est écrié a Bruxelles qu'il ne fallait pas LAISSER LE CONGO PARTIR POUR TOUJOURS.
 
Ceux qui s'époumonnent sur le net en soutenant leurs candidats respectifs ne voient pas ce qui se trame contre le Congo de Kabila, Ngoyi Mulunda et Antoine Gizenga. Ce dernier, toute honte bue, ose comparer un rwandais à l'ultra nationaliste congolais que fut Lumumba! Êtes-vous certains que les élections auront réellement lieu? 
Avec Kabila s'armant jusqu'aux dents, les Congolais ne comprennent pas que cet homme, qui n'a pas d'état d'âme en matière des vies congolaises, se prépare pour un autre génocide contre eux. Kabila n'aura rien à perdre. Il est Rwandais et a abusivement enrichi son pays et lui même en passant. Les Congolais peuvent continuer à mourir et cela vaudra mieux pour céder la place aux conquerrants rwandais.
 
Si le jour ou Tshisekedi est arrivé dernièrement à Kinshasa par Johannesbourg, avait demandé à cette foule qui était pleine au Stade des Martyrs de quitter le stade et se ruer vers le parlement juste à côté, la bastille aurait été prise et Kabila arrêté avec ses adeptes. 
Bamibali baza te na mboka wana! Il y a eu énormément d'opportunités pour se saisir du pouvoir et remettre les pendules à l'heure. Les Congolais, en cas de légitime défense peuvent crier au secours à n'importe quelle nation pour les secourir. Ils laissent cette prérogative à un étranger qui va les décimer sans sourciller. Peut-être que Bemba aurait osé, raison pour laquelle on l'a éloigné pour ne pas avoir à le subir par vengeance de sa victoire qu'on lui avait volée en 2006.
 
La démocratie, et quoi encore? Quelle démocratie viendrait au Congo avec tous les malfaiteurs qui se cachent dans des partis politiques bidons afin  d'être presents dans les rouages du pouvoir comme des vers qui rongeront le fruit de l'intérieur. Je serai curieux d'entendre des debats au Parlement ou au Sénat entre les malfrats infiltrés au nom de cette democratie du c... qui seront toujours en porte-à-faux pour rejeter tout vote utile pour le pays parce que ne protegeant pas leurs intérêts.
 
Un jour, vous me donnerez raison avec mon projet du Tribunal de Nuremberg que d'aucuns ont même peur de commenter comme s'ils entendaient parler de l'arrivée d'un guinarou ou elima ngando. Mais Kabila va allumer un feu terrible au Congo avant de partir si vous ne l'empechez pas maintenant. Il ne cèdera pas le pouvoir et n'est pas prêt à vous faire de cadeau. Vous n'êtes pas ses frères tutsi meme pas hutu rwandais. Toutes ces armes embarquées à Anvers et ces hélicoptères russes, la visite à Cuba et l'intérêt pour l'Iran, ce n'est pas pour les belles dents de vos filles. 
Just wach yourselves. 
Si vous ne défendez pas vos intérêts, personne ne le fera pour vous.
 
Arthur Kalombo    
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
*La Russie s’apprête à fournir des hélicoptères pour faciliter les opérations électorales de novembre prochain en RDC
Kinshasa, 08/10/2011 / Politique
Des hélicoptères et des pilotes russes sont attendus pour assurer le transport à travers le territoire congolais les opérateurs, matériels et équipements électoraux du scrutin de novembre en RDC tel que Moscou et Kinshasa en ont convenu dans le cadre de la coopération bilatérale

Une vingtaine d’hélicoptères, conduits par des pilotes rus­ses, sont attendue prochainement à Kinshasa. Cette flotte aura pour mission de ramasser les urnes et les bulletins de vote après les scrutins du 28 novembre 2011 sur l’en­semble du territoire national.

Ce message a été porté à la connaissance des médias congolais, au cours du point de presse animé le 05 octobre 2011 dans les beaux de la chancellerie à Kinshasa/Gombe, par Anatoly Klimenko, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie auprès de la RDC.

Pour une bouffée d’oxy­gène au profit de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), c’en est vraiment une.

C’est normal que ce soutien lo­gistique de premier ordre au processus électoral soit salué à sa juste valeur par la nation entière.

Dans son intervention, l’ambassadeur russe, au nom de son pays, a émis le souhait de voir les scrutins de novembre se con­clurent dans l’apaisement afin de permettre au peuple congolais de consolider sa démocratie et de s’engager sur la voie du développement.

Anatoly Klimenko a, par ailleurs, exhorté la classe politi­que congolaise. Il l’a engagée à respecter le choix opéré par le souverain primaire et ce, en ac­ceptant le verdict des urnes. Quel qu’il soit.

Last but not least, la presse a eu droit à une citation. Pour l’ambassadeur de la Fédé­ration de Russie en République démocratique du Congo, les fem­mes et les hommes des médias de ce pays méritent la reconnais­sance pour le travail qu’ils exé­cutent dans des conditions sou­vent très éprouvantes.

Le diplomate russe sou­haite donc que les médias accompagnent de manière plus profes­sionnelle encore le processus électoral. Dans la transparence et la tolérance.

Ben Clet/Le Potentiel


source : digitalcongo.net


Commenter cet article

césaire nganga 30/10/2011 11:49



je suis stupéfait de constater que le texte que j'ai écrit pour congopage a été publié sous le nom de Papy Olenga. Je vous demande de bien vouloir rectifier le nom de l'auteur. Je suis Césaire
Nganga l'auteur de ce texte. D'avance merci. Mon site le Négropolitan.blogspot.com



Munsa Nzinga Kandombe 31/10/2011 00:00



Très cher frère Césaire Nganga,


Veuillez pardonner mon erreur, ce texte ayant été publié sur facebook par Papy Olenga et ne portant aucune autre signature, j'ai simplement pensé qu'il était de lui. Je ne voulais en
aucun cas vous offenser. Je vais de ce pas modifier cette publication afin qu'il n'ay ait plus aucune méprise.


Je vous prie d'accepter mes sincères excuses.


Munsa Nzinga Kandombe



fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 29/10/2011 13:57



Blog(fermaton.over-blog.com).No-9. THÉORÈME DÉMOCRATIQUE.- LE MONDE NOUVEAU ??