"Au Congo, la mémoire historique de la colonisation est cadenassée" -Par Anne-Laurence Gollion

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

publié le 30/06/2010

 
"Au Congo, la mémoire historique de la colonisation est cadenassée"

Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, à l'occasion de l'arrivée du roi Albert II. Le monarque assistera aux cérémonies de l'anniversaire de l'indépendance du pays.

REUTERS

La République démocratique du Congo fête ce mercredi 30 juin les cinquante ans de son indépendance. Une commémoration qui n'élude en rien la complexité de ses relations avec l'ancien colonisateur belge. L'historien Anicet Mobé a répondu aux questions de LEXPRESS.fr.

 

Le Congo belge était la "propriété personnelle" du roi Léopold II. Cinquante ans après, l'euphorie de l'indépendance a laissé la place à une situation contrastée à Kinshasa. Quelles sont les traces visibles de la colonisation en République démocratique du Congo? Anicet Mobé, historien et journaliste congolais, précise les enjeux d'une émancipation qui est toujours en chantier.

 

Le roi Albert II est présent ce mercredi 30 juin pour le cinquantième anniversaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo (RDC). Quel genre de relations la Belgique entretient-elle avec son ancienne colonie?

 

Le roi l'a annoncé: il ne fera pas de déclaration publique, ce qui en dit long sur les relations compliquées entre les deux pays. En Belgique, de nombreuses voix s'élèvent pour protester contre le voyage royal, perçu comme un soutien au pouvoir en place, qui se caractérise par des assassinats de journalistes et des institutions instables - une révision constitutionnelle insidieuse y est d'ailleurs prévue. Un pouvoir qui n'est même pas souverain sur l'ensemble du territoire puisque des troupes angolaises sont toujours basées à la frontière.

 

La Wallonie a passé un pacte tacite avec Kinshasa

 

En fait, la Belgique a toujours entretenu des relations très personnelles avec le Congo qui était non seulement la colonie privée du souverain Léopold II mais aussi considéré comme une colonie modèle.

 

Aujourd'hui encore, le Congo reste une affaire très rentable pour la Belgique, et plus particulièrement pour la Wallonie puisque la Flandre florissante se rapproche de l'Afrique du Sud. Dans une situation de crise politique comme celle que traverse le pays, de nombreux Wallons tiennent à entretenir de bonnes relations avec l'ancienne colonie. Depuis 1999 et l'arrivée au poste du ministère des Affaires étrangères du libéral francophone Louis Michel, la Wallonie a passé un pacte tacite avec Kinshasa: Bruxelles se chargeait d'inscrire le Congo sur l'agenda international et de soutenir le pouvoir en place. En retour, les autorités congolaises n'oubliaient pas les industries wallones. Cela a été un accord très profitable pour les deux parties.

 

"Au Congo, la mémoire historique de la colonisation est cadenassée"

Anicet Mobé


"Le Congo est un territoire où la France et la Belgique ont exprimé leur rivalité"

Peut-on distinguer un modèle français et un modèle belge de décolonisation?

 

Pas vraiment, mais il y a eu des rivalités. Le Congo belge a été très inspiré par l'Histoire du Congo-Brazzaville: la politique menée par le général de Gaulle, qui jouissait d'un grand prestige dans la région, a eu un écho important chez le voisin belge. Leopoldville (maintenant Kinshasa) intéressait d'ailleurs beaucoup le général à l'époque. On peut dire que la France a été davantage attentive aux évolutions de ses colonies que ne l'a été la Belgique, en donnant par exemple le droit de vote aux populations africaines dix avant ou encore en traitant particulièrement bien les élites africaines. L'opinion publique belge refusait absolument la décolonisation: le Congo était le seul territoire belge à l'étranger et apportait un profit incalculable. Toutefois, aujourd'hui, l'influence post-coloniale est plus forte chez les anciennes colonies françaises puisqu'on y trouve encore des bases militaires françaises.

 

Le Congo a en fait surtout été un territoire où la France et la Belgique ont exprimé leur rivalité, et ce dans différents domaines. Sur le terrain diplomatique, Mitterrand puis Chirac ont encouragé leur ami Mobutu, au grand dam de Bruxelles. D'un point de vue financier, la percée spectaculaire de grands groupes français comme Thompson montre que Paris veut s'imposer dans la région. Enfin, Kinshasa a été intégrée dans la politique de francophonie par la France et non par la Belgique.

 

Aujourd'hui en RDC, quelles sont les traces de la période coloniale?

 

La population congolaise ne perçoit pas les enjeux liés à la colonisation

 

Elles sont multiples et s'apparentent souvent au néo-colonialisme. Les élites politiques en place sont bienveillantes à l'égard de la Belgique puisqu'elles bénéficient d'un régime de co-tutelle avec Bruxelles et Washington. D'un point de vue économique, la République démocratique du Congo s'émancipe davantage et diversifie ses relations notamment avec la Chine, même si les contrats miniers que les deux pays ont signés peuvent paraître déséquilibrés et peu profitables pour la population. La Belgique ne comprend pas très bien ce rapprochement, oubliant que c'est elle qui a initié ce type de relations asymétriques en laissant des dettes importantes à son ancienne colonie en 1960 au nom de la continuité de l'Etat.

 

La population congolaise a du mal à percevoir les enjeux liés à la colonisation et à la décolonisation. Le premier département universitaire d'Histoire du pays date seulement de 1967! Le monde politique entretient une conception politicienne de la mémoire et cadenasse cette dernière. C'est le moyen le plus efficace pour légitimier la soumission et l'arbitraire. Pour que le cinquantième anniversaire de l'indépendance ne soit pas qu'une commémoration grandiose, les Congolais doivent comprendre que la décolonisation n'est pas un cadeau de la Belgique mais l'œuvre du peuple qui a lutté pour son émancipation.

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 31/07/2011 13:39



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


La Page No-10, THÉORÈMES DE LA MÉMOIRE-LÉGIONNAIRES.


 


Cordialement


 


Clovis Simard