Ces jeunes entrepreneurs qui changent l’Afrique - par LIDER - Liberté et Démocratie pour la République (CI)

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

Ludwick-Phofane-Marishane.jpg

Ces jeunes entrepreneurs qui changent l’Afrique #5 : Ludwick Phofane Marishane (Afrique du Sud – Fondateur & PDG de Headboy Industries) Ludwick Marishane, jeune homme âgé de 21 ans originaire du Limpopo, est le fondateur de Headboy Industries, une société sud-africaine qui a développé et détient le brevet de Drybath, le premier bain de substitution sans eau, sous forme de lotion germicide pour la peau. Avec ce produit, on peut se laver sans eau : il suffit simplement d’appliquer la lotion, qui tue les germes et hydrate la peau tout en la parfumant légèrement. Une invention loin d’être inutile dans un continent où l’approvisionnement en eau est à tout le moins erratique.

Aujourd’hui, plus de 2,5 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau, dont 450 millions vivent en Afrique et 5 millions sont en Afrique du Sud. Fort de ces statistiques et du très choquant chiffre de 8 millions de personnes rendues aveugles chaque année par le trachome, une infection des yeux dues à la poussière et qui peut être évitée simplement en se lavant la figure, Ludwick, qui n’avait pas les moyens de s’offrir un ordinateur, a passé plusieurs heures à surfer sur un vieux téléphone portable, pour faire des recherches sur les lotions, leurs formules, leur toxicité afin de lancer son projet…

Ecoutez Ludwick Marishane parler de son parcours extraordinaire, de son invention et de son entreprise, qui ont fait sa fortune et sa renommée (le titre de meilleur étudiant-entrepreneur au monde lui a été décerné) tout en sauvant les populations défavorisées et en satisfaisant les besoins de personnes beaucoup plus aisées, en cliquant sur http://www.amara.org/pl/videos/vQ8gL37680AG/fr/455616/.

Ne te laisse pas abattre par les promesses non tenues. Jeune, deviens toi-même employeur ! LIDER.

Publié dans Sciences-Technologies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article