Comment les Etats-Etats désinforment autant les médias que le monde : Le Pentagone investit les réseaux sociaux

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

 2 mars 2011-03-31

 

http://www.algerie-focus.com/wp-content/uploads/2011/03/su.jpg

Le secrétaire US à la Défense, Robert Gates, a procédé en janvier à une nouvelle répartition des tâches en matière d’intervention militaire sur le Net.


Désormais, le Strategic Command (qui gère la force de frappe nucléaire) est responsable du hacking et de la cyber-défense. L’état-major interarmes est responsable des opérations d’intoxication. Tandis que le Special Operation Command est responsable de la récupération d’informations utiles aux opérations secrètes.


Cette division des tâches n’empêche pas les commandements régionaux de se doter de leurs propres services d’intervention sur le Net. Ainsi, le Central Command (responsable du Moyen-Orient élargi) vient d’acquérir un logiciel créé pour lui par Ntrepid pour 2,7 millions de dollars. Ce matériel permet aux militaires d’usurper de fausses identités en nombre sur les réseaux sociaux, d’entretenir ces profils de manière cohérente, et de mener toutes sortes d’opération d’infiltration, de renseignement, de manipulation ou d’intoxication sans qu’il soit possible de révéler leur supercherie.


Ntrepid est le fabriquant du célèbre logiciel Anonymiser© dont on peut désormais penser qu’il livre au Pentagone l’identité de ses clients.

 

source : Reseau Voltaire

Publié dans Objectivité

Commenter cet article