Confessions d’un assassin financier : le contrôle des pays par la dette

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

 

“Il y a deux manières de conquérir et asservir une nation. L’une est par l’épée. L’autre par la dette.”

 

Voici un témoignage étonnant concernant les Révélations sur la manipulation des économies du monde par les Etats-Unis. Ces révélations sont faites par John Perkins (né en 1945 à Hanover dans le New Hampshire aux États Unis).  John Perkins est un économiste, un écrivain et un activiste social et écologique. Il est surtout connu pour son récent ouvrage Confessions of an Economic Hitman, traduit en français par Les Confessions d’un assassin financier.

 

En 1970, il est engagé par une firme internationale de consultants nommée MAIN. Il y débutera là un emploi en tant qu’assassin financier, et sera formé pour endetter des pays du tiers monde et les soumettre aux exigences d’un empire global et de puissants intérêts financiers américains.
En 1980, après une importante prise de conscience et une dépression, il remettra sa démission.

 

Après deux décennies d’hésitations, de menaces et de pots de vins, il publie finalement en 2006 son livre Les confessions d’un assassin financier, son livre qui connaîtra le plus de succès, livre où il révèle comment les USA assoient leur domination politique en utilisant l’arme économique. D’après les sources de : http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Perkins

Comment extorquer des milliards de dollars aux pays à travers le monde en leur prêtant plus d’argent qu’ils ne pouvaient rembourser pour ensuite prendre le contrôle de leurs économies ? La réponse est dans la création d’une dette par des assassins financiers employés par les Etats-Unis. John Perkins aurait été l’un de ces assassins financiers mais sa conscience l’a rattrapée. Il se livre et se repent.

Pour des infos complémentaires allez donc visiter ce lien : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1159

 

Son livre à été traduit en Français et voici la présentation de l’éditeur :

Les “assassins financiers” sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe. Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l’extorsion, le sexe et le meurtre. L’auteur sait de quoi il parle, c’était son “métier”. Il a exercé pour le compte des États-Unis et il confesse aujourd’hui ses terribles manipulations.

 

Voilà de quoi parle ce livre. John Perkins était un “assassin financier”. Et il décide aujourd’hui de dévoiler le rôle odieux qu’ils ont dans le système actuel. Décrivant ce qu’il a fait, les services qu’il a rendu à l’impérialisme américain, devenu depuis une “coporatocratie” comme il dit (qui dépasse les états au profits des multinationales). Explicant par les faits que non, il n’existe pas de complot, mais un système pervers qui permet de remettre l’esclavage comme base et que nous sommes tous, dans les pays riches, coresponsables.

Ce livre est glaçant. Il décrit extrêmement bien les rouages qui entraînent ce que nous vivons : guerre, coup d’état, meurtres de dirigeants… Mais surtout, il nous met face à nos responsabilités. Démontre combien nos choix, notre dépolitisation globale, font que nous alimentons les choses. Et laissons la main à une oligarchie.

Véritable bombe pour l’esprit, ce livre est INDISPENSABLE. Il faut le posséder et le lire. En parler. Car il ouvre la voie au changement. Et est d’ailleurs une piste forte pour la décroissance (ce qui s’explique par le fait que c’est un des seuls moyens de tuer ce système).

A lire de toute urgence !

 


 

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/2896260013.jpg

 

Voilà ce qu'il faut révéler aux peuples opprimés, voilà ce qu'il faut enseigner en cours d'histoire et d'économie dans les écoles, collèges, lycées et universités afin que les populations soient conscientes de s réels mécanismes qui régissent, conditionnent et asservissent leurs existences.

Imaginez un instant que TOUS les dirigeants (réellement dévoués à leur peuple) des Pays opprimés par les Etats-Unis et autres Eatas Vampires saisissent en Bloc la CPI (Cour Pénale Internationale) avec comme premier chef d'accusation Crime Contre L'Humanité...
Si j'étais Chef de Gouvernement, je travaillerai à cette union des Nations exploitées afin d'obtenir justice By All Means Necessary!


"Un Peuple Conscient est un peuple Invincible"
Thomas Sankara

 

source: http://www.prisedeconscience.org/economie/confessions-dun-assassin-financier-le-controle-des-pays-par-la-dette-1917


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article