Côte d'Ivoire : Malaise dans les couloirs de l’ONU, un document évoque un assaut sur Abidjan.

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

L’attaque, menée par les Forces nouvelles et dans laquelle l’ONUCI devrait jouer sa partition, devrait se dérouler entre le 19 et le 23 janvier.

 

Un journaliste de l’agence Inner City Press, accréditée auprès de la Maison de Verre, siège des Nations Unies à New York, a levé le lièvre lors d’un point de presse avec le porte-parole de l’Organisation.IL a évoqué tout haut un document circulant dans les cercles des journalistes, notamment français. Précisant que ce document n’a pas encore été authentifié, il en a révélé le contenu. Les Forces nouvelles, indique le mémo, auraient l’intention de sortir de l’hôtel du Golf entre le 19 et le 23 janvier pour lancer un assaut sur Abidjan, et créer un embrasement général. Le document affirme que les forces onusiennes devraient jouer leur partition dans ce schéma. Interrogé à ce sujet, le porte-parole s’est contenté de dire qu’il vérifierait que l’ONUCI est au courant de ce document, et ce qu’en pensent ses responsables.

 

Une autre polémique a été exportée à New York, à propos des vivres «de luxe» destinés aux locataires de l’hôtel du Golf, transportés par l’ONUCI et interceptés par des civils ivoiriens à la Riviera Golf. Un journaliste a voulu savoir si c’est l’ONU qui était responsable de payer cette facture. Le porte-parole des Nations Unies, Martin Nesirky, n’aurait pas répondu à la question au cours du point de presse. Mais dans le compte-rendu final, la réponse suivante a été introduite. «La nourriture est la nourriture de l’ONU.» Extrait de dépêche : «S’agit-il des aliments du Programme Alimentaire Mondial (PAM) ? Ce genre de biscuits à haut calories, ou des sacs de riz ainsi que la farine que l'ONU offre dans de nombreuses régions du monde ?

Des sources onusiennes ont dit à Inner City Press que dans le camp Alassane Ouattara – des centaines de personnes – sont fournis avec des aliments présidentiels», commente un membre du personnel de l'ONU très amer, et tout cela avec l'argent de l'ONU. On parle du linge dans l'hôtel qui est changé tous les jours : un nouveau droit de l’homme peut-être.

Par Le nouveau Courrier N°180 du 17 Janvier 2011

source: Africagora

Mis à jour (Mercredi, 19 Janvier 2011 19:41)

Publié dans Economie-Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article