Crise Ivoirienne : Déclaratio​n du comité de coordinati​on de la lutte pour la souveraine​té et la dignité de la Côte d’Ivoire ( CANADA , USA ).

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 
La crise post-électorale qui s’est installée en Côte D’Ivoire après le second Tour du Scrutin présidentiel qui s’est tenu le 28 Novembre 2010 s’est tragiquement transformée , par la volonté de l’opposant Alassane Ouattara et de ses soutiens africains et occidentaux , en une horrible guerre dont les conséquences humaines et matérielles resteront longtemps gravées dans les coeurs et les esprits des ivoiriens comme de tous ceux et de toutes celles qui défendent la Démocratie, la Liberté et la Justice dans le Monde .

 


- Vu le mépris affiché par Alassane Dramane Ouattara face aux instutions ivoiriennes depuis son irruption sur la scène politique ivoirienne au début des années 90.

  


-Vu la campagne de diabolisation orchestrée par divers pays de la CEDEAO , par l’Union Africaine et par la France contre la Côte d’Ivoire dans le seul et sinistre objectif de créer les conditions de la guerre contre les paisibles populations ivoiriennes et leurs Gouvernants .

  


- Considérant le discours guerrier , les appels au nettoyage ethnique et au génocide quotidiennement lancés par la CEDEAO et les Medias francais contre le Régime ivoirien malgré le Forum de Réconciliation Nationale et le Gouvernement d’Union mis sur pieds par le Président Laurent Gbagbo dès son arrivée au pouvoir en 2000.

 


- Considérant les différents coups d’état manqués qui ont été financés et soutenus par Alassane Ouattara et ses alliés africains et européens pour tenter de renverser depuis 2000 le Président Laurent Gbagbo .


- Considérant la lutte armée déclenchée en Côte D’Ivoire le 19 Septembre 2002 par l’opposant Alassane Dramane Ouattara et ses mercenaires de la CEDEAO , lutte armée qui a été pleinement encadrée par la France, la CEDEAO et les Médias européens.

- Face aux massacres , aux viols et aux tortures perpétrés par les rebelles depuis 2002 ( Guitrozon, Duékoué, Petit Duekoué, Toulépleu, Bloléquin, Béréby, Bouaké , Abidjan , etc…) ,massacres faisant en réalité partie d’un vaste et cruel plan d’épuration ethnique , politique et religieuse principalement dirigé contre les partisans du Président Laurent Gbagbo : Exécution sommaire de toute personne de sexe masculin , viols multiples et éventrement de femmes enceintes , des enfants rassemblés dans des cases qui sont par la suite incendiées , des bébés jetés dans les puits ou découpés à coups de machettes , de vieilles personnes pendues à des arbres , des personnes brûlées vivantes ou égorgées , etc… .

- Considérant qu’aucune voix ne s’est élevée au niveau international pour dénoncer le refus total des rebelles de désarmer comme le stipulaient les Accords de Ouagadougou qui avaient pour but de permettre des Élections apaisées , libres, justes et transparentes .

- Considérant que les massacres et autres exactions sont le résultat du refus des rebelles de désarmer malgré les multiples concessions faites par le Président Laurent Gbagbo pour satisfaire leurs diverses révendications politico-militaires et financiers ( nomination aux postes ministériels, amnistie , nomination du chef rebelle Soro Guillaume au poste de Premier Ministre, financement de divers projets de développement au Nord alors que l’Ouest demeure la région la plus affectée par les ravages de la guerre, concession aux chefs rebelles de grades militaires non mérités , etc…).

- Vu les armes lourdes utilisées en 2004 par l’armée française à l’Hôtel Ivoire contre les jeunes patriotes aux mains nues , tuant plus de 150 jeunes et en blessant des milliers .
- Considérant le silence de la CEDEAO, de l’Union Africaine, de l’ONU et des pays européens face aux exactions de l’armée française en Côte D’Ivoire.

- Considérant que l’ONU , la France, les USA et tous les pays européens continuent de fermer les yeux sur les horribles crimes commis par la rébellion ivoirienne tout en s’en prenant constamment au Président Laurent Gbagbo et à ses partisans .

- Face à l’intrusion raciste et arrogante des ambassadeurs de France et des USA dans le processus électoral ivoirien en emmenant le Président de la CEI , Youssouf Bakayoko , au Golf Hôtel pour proclamer de manière unilatérale une prétendue victoire de l’opposant Alassane Dramane Ouattara .

- Ayant pris acte du verdict irrévocable du Conseil Constitutionnel , plus haute Juridiction habilitée à proclamer les résultats définitifs des Élections en Côte D’Ivoire et qui a officiellement déclaré Laurent Gbagbo vainqueur des Élections présidentielles de 2010.

- Vu le refus de l’opposant Alassane Ouattara de reconnaître sa défaite ou de procéder à un recomptage pur et simple des voix comme ce fut le cas à Haïti , aux USA et dans bien d’autres pays à travers le monde .

- Vu que pour la CEDEAO , l’Union Africaine, les USA et l’Union Européenne , la Constitution et les lois ivoiriennes n’ont pratiquement aucune valeur .
- Vu l’intervention directe des diverses troupes étrangères( ONUCI , LICORNE , ECOMOG , etc… ) aux côtés des rebelles sur les différents théâtres de combats avec du matériel lourd et des troupes au sol contre les Forces de Défense et de Sécurité ivoiriennes ( FDS ) et les jeunes patriotes sans armes dont plusieurs milliers ont été impitoyablement exterminés sous des pluies de bombes et de missiles de l’Armée française lors des différents assauts sur la résidence présidentielle ivoirienne .
Nous , ivoiriennes et ivoiriens vivant aux USA et au Canada ,luttant pour la souverainete’ et la dignite’ de la Cote d’ivoire.

1- Nous inclinons devant la mémoire des martyrs tombés au cours de ce noble combat pour la dignité de l’Afrique en général et de la Côte D’Ivoire en particulier .

2- Rendons un vibrant hommage aux femmes , hommes, jeunes et vieux qui ont défendu et continuent de défendre la souveraineté de la Côte D’Ivoire au prix de leurs vies .

3- Saluons le courage et la détermination des Forces de Défense et de Sécurité ( FDS ) de Côte D’Ivoire qui , malgré l’embargo sur les armes ont vaillamment résisté à tous les assauts pendant une dizaine d’années face aux forces françaises , nigerianes, Burkinabées , maliennes , togolaises, nigeriennes et béninoises qui combattent pour la rébellion .

4. Rappelons que les FDS sont une institution : Elles ne sont pas dissoutes et ne peuvent être dissoutes; par conséquent, elles restent les forces régaliennes de la Republique de Côte D’ivoire. Les FRCI , forces rebelles sanguinaires auto-proclamées républicaines de Côte D’Ivoire restent un ramassis de brigands pilleurs et égorgeurs de grands chemins qui tôt ou tard devront répondre avec leurs responsables et leurs commanditaires de leurs crimes devant les Juridictions compétentes .Les FDS doivent refuser d’avoir la meme tenue militaire ou de partager les memes camps militaires avec la rebellion.Refusons de legitimer les crimes de la France et de Ouattara.

5. Demandons à tous les démocrates ivoiriens , aux populations ivoiriennes du Sud et aux patriotes du Nord , de refuser toute reconciliation avec le sinistre et hypocrite opposant Alassane Dramane Ouattara tant que les conditions d’une vraie paix et d’une vraie reconciliation ne sont pas crées dans le pays à savoir :


- Libération sans conditions du Président Laurent Gbagbo , de son épouse et de tous les prisonniers politiques injustement et illégalement détenus dans des conditions inhumaines .

- Arrêt total des arrestations , exécutions et persécutions contre les partisans du Président Laurent Gbagbo et les militants FPI et LMP .

- Garanties de sécurité et liberté pour la Presse proche du Président Laurent Gbagbo et de son Parti politique .

- Ouverture de négociations sincères et transparentes avec toutes les forces politiques et sociales pour une paix durable .

6-Demandons à tous les ivoiriens et à toutes les ivoiriennes vivant à l’extérieur de s’organiser dans leur pays de résidence pour dénoncer les odieux crimes de l’opposant Alassane Ouattara , de ses rebelles et de ses complices devant les Tribunaux . Tout membre du Gouvernement Alassane Dramane Ouattara doit être interdit de voyage et de séjour à l’étranger .

7- Demandons aux pays qui refusent de s’associer aux combines de la France en Cote d’ivoire de mettre tout en oeuvre pour soutenir cette lutte de libération du peuple ivoirien .

8. Affirmons haut et fort que les prisonniers sont cruellement et quotidiennement torturés dans les divers lieux de détention comme le Golf Hôtel , Korhogo ,Odienné , Seguéla , Katiola , Bouaké et beaucoup d’autres qui restent encore secrets .

9. Accusons Sarkozy, Obama, Choi et Ban Ki – Moon d’avoir sciemment livré les prisonniers de guerre aux troupes d’Alassane Dramane Ouattara sachant les instincts sanguinaires de ces rebelles analphabètes et drogués .

10. Condamnons vigoureusement les forces onusiennes et françaises qui ont transformé leur mission de paix en mission de guerre .Ces forces ont totalement refusé de sécuriser les zones de l’Ouest ivoirien et ont livré les populations aux barbaries des rebelles .

11. Tenons l’Union Africaine et la CEDEAO pour grands responsables de la campagne de haine contre tout ce qui est lié à la dignité et la souveraineté de la Côte D’Ivoire et leur rappelons que viendra le jour où la Côte D’Ivoire pourrait revoir son appartenance à ces deux Organisations au service des colons occidentaux .

12-Demandons à la Diaspora ivoirienne et africaine de France de voter massivement pour Madame Marine Lepen aux prochaines Élections présidentielles françaises et demandons à la Diaspora ivoirienne et africaine aux USA de voter pour tout Candidat Républicain contre Barack Obama.

13- Rejetons fermement les tournees de reconciliation que veulent organiser les usurpateurs que nous l’exterieur impose a’ la Cote d’ivoire et demandons aux braves populations ivoiriennes de s’opposer de maniere appropriee a’ ces tournees Allons-nous permettre à des criminels de venir danser sur le sang , les cendres et les tombes de nos parents qu’ils ont égorgés et brûlés ? Nous disons Non!

14. Demandons au FPI et à LMP de décliner toute participation au Gouvernement fantôche , illégitime et illégal que cherche à mettre en place l’usurpateur Alassane Dramane Ouattara , alors qu’à Abidjan et dans tout le pays les rebelles continuent de piller , de voler , de torturer , de violer et d’égorger .

15. Demandons aux Généraux FDS ralliés de se ressaisir , d’arrêter de servir de faire – valoir à ce criminal qu’est Alassane Dramane Ouattara qui n’attend que d’avoir la situation en main pour les liquider l’un après l’autre de connivence avec les forces étrangères.

16. Demandons aux patriotes d’Abidjan de ne pas déposer les armes et de refuser d’ aller en victimes résignées offrir leurs gorges aux égorgeurs . Qu’ils se rappellent le sort que les rebelles ont reservé à ceux qui ont signé des Accords avec eux à Marcoussis , Prétoria, Lomé , Accra et Ouaga.

17- Exigeons de Monsieur Paul Yao N’Dré qu’il reste digne et refuse catégoriquement de se dedire sur le Verdict déjà rendu .

18- Considérons que l’usurpateur Alassane Dramane Ouatttara , après s’être rendu compte qu’il n’est pas le choix du peuple ivoirien , doit maintenant et immédiatement se retirer avec tous ses rebelles et laisser la place aux Autorités légales et légitimes .

19- Demandons aux patriotes de la diaspora de continuer de tout mettre en oeuvre pour que Dramane Allassane soit mis aux arrets et juge’ pour les crimes contre l’humanite’ qu’il a commis a’ Duekoue’, Guiglo, Blolequin et Toulepleu. Ne laissons pas la France,les USA, l’onuci et leurs rebelles couvrir ces crimes.

20- Mettons ne garde tous les enqueteurs internationaux qui viendraient denaturer les horreurs de Duekoue’ et proteger Allassane et ses sbires.Tout enqueteur qui se livrera a’ ce jeu sera poursuivi et condamne’.

21. Demandons aux populations de ne pas payer d’impots a’ cette clique de rebelles sanguinaires. Ont-ils paye’ des taxes au tresor ivoirien depuis 2002? Non. Ils pillaient et bradaient les ressources du pays dans les zones occupees pendant que leurs minister premier Ministre empochaient des millions chaque fin du mois a’ Abidian.

22. Informons les patriotes que l’usurpateur ouattara projette d’utiliser de l’argent dans le but d’amener certains a’ devoiler les plans de la resistance patriotique. Prenez cet argent et utilisez-le pour combattre ces sanguinaires qui veulent prendre en otage la Cote d’Ivoire.

23. Accusons la France et l’onuci de commettre des crimes de guerre a’ Yopougon ou’ leurs forces utilisent des bombes a’ fragmentation et massacrent deliberement des civils pour semer la terreur au sein des populations dans l’unique but d”asseoir l’autorite’ du criminel allassane.

24- Prenons l’engagement de combattre avec la plus grande determination la forfaiture et autres combines et Ouattara et ses soutiens en tenant informés tous nos contacts et tous les cercles de décision aux USA et au Canada , prendrons toute mésure adéquate face aux évènements et resterons très vigilants sur les violations massives des Droits de l’Homme et les ignobles actes de pillage des richesses ivoiriennes , pillage spécialement planifié par l’usurpateur Alassane Dramane Ouattara et les multinationales françaises qui ont spécialement financé la rébellion dans ce but .

25. Rendons hommage au Senator James Inhofe ( R- Oklahoma ) pour la justesse de ses propos sur situation en Cote d’Ivoire
Vive Les FDS, Vive la resistance patriotque de Yopougon , Vive le Président Laurent Gbagbo , Président démocratiquement élu de la République de Côte D’Ivoire ! Vive la Cote d’ivoire.
Pour le Comite’ de Coordination de la lutte pour la souverainete’ de la Cote d’Ivoire.

Fait ce 28 Avril 2011

Aux USA
Le camarade Albert Gui

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ange 24/09/2011 16:23



j'aimerais saluer cette initiative chèr frère que vous avez prise. tout ce que j'aimerais dire, nous savons tous qui sont les auteurs de la crise en coted'ivoire. s'ils veulent qu'on
parte a la paix qu'ils relachent le Président LAURENT GBAGBO. des gens qui ont tués, pillés, viloés etc... la communauté internationale n'a rien fait. l'innocent aujourdh'ui est mis en prison
parce qu'il sait defendu, c'est vraiment triste pour l'afrique. je ne suis pas F.P.I ni L.M.P, mais l'frique doit lutterr pour la bonne cause. en tant qu'un ivoirien que les ivoiriens conscients
ne partent pas aux elections legislatives, car c'est a cause des elections que la cote d'ivoire a chaviré dans le chaos total