DÉCRYPTER LE MYTHE DU SAUVAGE AFRICAIN - par African history-Histoire africaine

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

Sauv.jpg


Comment est née la notion de "sauvage africain" qui fait que beaucoup d’entre nos frères et nos sœurs ont longtemps considéré nos parents, qui vivent dans nos villages et nos régions, comme des sauvages et des non civilisés, par opposition aux habitants des villes qui seraient, eux, des gens plus civilisés que les gens des villages et des régions ?

Tout d’abord il est important de rappeler que Lorsque les premiers explorateurs européens sont arrivés pour explorer et découvrir l'Afrique, ils n'ont pas trouvé en Afrique des sauvages et des barbares ou des gens sans civilisation, qu'ils ont civilisés.

L'ethnologue allemand Leo Frobénius (1873-1938) qui a entrepris près d'une douzaine d'expéditions en Afrique noire entre 1904 et 1935, fit pour nous une brève description, un aperçu de ce qu'était l'Afrique à l'arrivée des premiers européens, d'après les récits et les descriptions de l'Afrique donnés par les premiers explorateurs:

"Lorsqu'ils (les navigateurs européens) arrivèrent dans la baie de guinée et abordèrent à vaida, les capitaines furent fort étonnés de trouver des rues bien aménagées bordées sur une longueur de plusieurs lieues par deux rangées d'arbres: ils traversèrent pendant de longs jours une campagne couverte de champs magnifiques, habités par des hommes vêtus de costumes éclatants dont ils avaient tissés l'étoffe eux mêmes! Plus au sud, dans le royaume du Congo, une foule grouillante habillée de soie et de velours, de grands états bien ordonnés et cela dans les moindres détails, des souverains puissants, des industries opulentes. CIVILISES JUSQU’À LA MOELLE DES OS! Et toute semblable était la condition des pays à la cote orientale, la Mozambique, par exemple".

En arrivant les explorateurs européens on trouvé des gens qui avaient leurs coutumes, cultures, traditions, usages, spiritualité, etc..., des gens avaient déjà leur propre civilisation et qui étaient "civilisés jusqu’à LA MOELLE DES OS."

Les récits des explorateurs étrangers qui furent fort nombreux à explorer le continent africain, sont d'une très grande importance pour nous permettre d’apprécier la situation a l'intérieur des terres. Ceux ci sont encore résumés par Frobénius dans le même ouvrage:

"Les révélations des navigateurs portugais du XVeme au XVIIIeme siècle fournissent la preuve certaine que l'Afrique nègre qui s'étendait au sud de la zone désertique du Sahara était encore en plein épanouissement, DANS TOUT L’ÉCLAT DE CIVILISATIONS HARMONIEUSES ET BIEN FORMÉES."

Alors comment est née la notion de "sauvages africains" ?

La notion de "sauvages africains" est née au début au cours de la traite négrière car pour pouvoir justifier les attaques et traitements inhumains infligés aux noirs il fallait les inférioriser.

Ainsi Leo Frobénius nous dit toujours dans son ouvrage, que :

"Cette floraison (des civilisations africaines), les CONQUISTADORES (conquérants) européens l'ANEANTISSAIENT (la détruisaient) à mesure qu'ils progressaient (….) la traite des noirs ne fut jamais une affaire de tout repos; elle exigeait sa justification ; aussi fit-on du nègre un demi animal, une marchandise… L’idée du "nègre barbare" (sauvage) est une invention européenne qui a, par contre coup, dominé l'Europe jusqu’à début de ce siècle."

Leo Frobénius nous dit donc que ce sont les conquérants européens qui âpres avoir attaqué et réussi à détruire bon nombre des civilisations africaines, ont inventé la notion de l’africain "sauvage non civilisé" pour justifier l’esclavage.

La première raison de l’invention de la notion de sauvage africain par les européens est la justification de l’esclavage.

Durant la période de l’esclavage il y a eu beaucoup de résistances en Afrique et aux Antilles. Les européens traitaient aussi de sauvages et d’arriérés les noirs qu’ils n’avaient pas réussi à "civiliser", c'est-à-dire les noirs qui malgré toutes les menaces et les et les tortures qu’on leur faisait, refusaient la civilisation des européens (conversion au christianisme, adoption forcée des coutumes et usages des européens), et qui continuaient à pratiquer les rites et les cultures africaines en secret de manière clandestine.

Il en était de même durant la colonisation. Ce terme de "sauvage" a encore été utilisé pour justifier la colonisation (mission civilisatrice). En effet durant la colonisation il y a aussi eu de nombreuses résistances. Ainsi les africains qui ont longtemps résisté a la colonisation et a la pénétration des européens en Afrique, et qui ont refusé la civilisation des européens (conversion au christianisme, adoption forcée des coutumes et usages des européens), qui ont fondamentalement refusé d’abandonner leurs cultures, leurs traditions, leurs spiritualité, etc.. furent qualifiés de "sauvages et d’arriérés" à cause de leur refus caractérisé de la colonisation et de leur refus d’accepter la culture imposée de force par les occidentaux.

Ainsi les endroits ou les européens ont réussi à bien coloniser et imposer leur mode vie ont été considérées par les européens comme les villes avec les populations "civilisées et modernes".
Et les endroits ou les africains ont réussi malgré la colonisation à garder les modes de vie, coutumes, cultures héritées des ancêtres sont devenus les villages avec des populations qui ont été considérées par les européens comme des populations en majorité "arriérées et non civilisées."

La deuxième raison est que les européens ont inventé la notion de "sauvages africains" pour désigner les peuples africains qui ont tout fait pour conserver leur authenticité et qui ont résisté le plus possible a leur culture et à leur colonisation.

Ce sont ces stéréotypes que les noirs vivant dans les villes ont intégrés et ils ont longtemps considérés comme des "sauvages" les gens des villages et des régions, tout en se considérant eux comme civilisés (car vivant le mode de vie européen en ville).

Qu’est ce qu’un sauvage africain alors dans la vision de ceux qui ont inventé ce mot ?

Un sauvage est quelqu’un qui n’a pas comme civilisation ou culture d’origine la culture occidentale a l’origine (c’est pourquoi les européens cherchent à le civiliser), et qui refuse fondamentalement la culture occidentale lorsqu’on tente de la lui imposer (esclavage, colonisation) pour garder son authenticité.

Alors sauvages ? Ou civilisés ?

Image: représentation ce que beaucoup de gens croient être un sauvage et de ce que les gens croient être un civilisé

Commenter cet article