Femmes Africa Solidarité (F.A.S)

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 


Femmes Africa Solidarité (F.A.S)

 

http://www.un.org/democracyfund/Images/fas.jpg

 

FAS a été créé en 1996 pour faire face à une explosion de conflits violents qui déchirent le tissu social africain. Son Secrétariat international basé à Genève, en Suisse, coordonne les programmes en Afrique et sert de point de contact avec les organisations internationales, les ONGs et les agences donatrices. FAS a établi son Secrétariat international à Genève, en Suisse en vue de faciliter la mobilisation de ressources et de maximiser la visibilité des initiatives de la Femme Africaine. FAS dispose d’un représentant permanent à New York, auprès des Nations-Unies, pour consolider sa présence au niveau international.

 

Elle a ouvert en 2004 un Bureau Régional à Dakar en vue de garantir une collaboration effective avec les organisations de femmes à travers l’Afrique. Ce bureau va permettre de mieux soutenir les activités des femmes sur la paix, par la consolidation des organisations locales et par une plus large campagne pour une prise en compte des femmes dans les processus démocratiques et les procédures de prise de décisions.

Ses activités

 

 

FAS a facilité la participation de 150 femmes burundaises aux négociations pour les Accords de Paix d’Arusha en 1998. FAS a permis à des femmes de la République Démocratique du Congo de participer au Dialogue inter-congolais à Sun City, en Afrique du Sud de Février à Avril 2002. Les femmes représentaient 30% de l’ensemble des participants au Dialogue. FAS a aidé toutes les sensibilités de femmes de la République Démocratique du Congo à la mise en place d’un Cadre de concertation en vue de leur participation à la vie politique. FAS a aidé les femmes des pays des grands Lacs à mettre en œuvre la résolution 1325 du Conseil de Sécurité pour accompagner le processus de reconstruction post-conflit.

 

En Juillet 2004, les efforts déployés par FAS et les réseaux de femmes qui travaillent avec elle ont abouti à l’adoption par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine de la Déclaration Solennelle pour l’Egalité entre les hommes et les femmes après l’adoption du principe de la parité au sein de la Commission de l’Union Africaine. Dans le cadre du suivi et de la mise en œuvre de la cette Déclaration, FAS coordonne la campagne « Le Genre : Mon Agenda » qui est animée par un réseau de 40 organisations de femmes de la société civile africaine issues des 53 Etats signataires de la Déclaration.

 

Après avoir capitalisé toute cette expérience, FAS a bouclé une étude pour documenter « Dix ans de construction de la paix en Afrique ». Actuellement elle s’atèle à lancer avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et l’Université pour la Paix un Master en Genre et Paix. Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités du Centre Panafricain pour le Genre, la Paix et le Développement établi à Dakar, en partenariat avec les autorités sénégalaises. Déjà, une série de cours intensifs a été lancée. En juillet 2006, le premier cours sur « le Genre et la construction de la Paix ». En Avril 2007, FAS a organisé un deuxième cours sur « le genre, les droits humains et la justice transitoire ». Chacun de ces cours a reçu la participation de 30 auditeurs sélectionnés dans trente pays africains différents. FAS est en train de préparer le troisième cours sur « les médias et la gestion des conflits ».

 

Elle participe également à la campagne « Le genre : mon agenda » qui a pour objectif principal de mieux diffuser l’information autour du texte de la Déclaration Solennelle pour l’Egalité de Genre en Afrique et de la vulgariser auprès du plus grand nombre, en vue de sa mise en œuvre par les Etats du continent. En effet, si l’adoption de la Déclaration a marqué une étape importante, le processus ne pourra vraiment se poursuivre que si les femmes africaines prennent pleinement connaissance du contenu de ce nouvel instrument à leur disposition et des droits qui leur sont reconnus. Il s’agit surtout de s’assurer de l’appropriation collective de la question de la mise en œuvre et du suivi évaluation de la Déclaration Solennelle tant au niveau national que régional.

 

Pour contacter l’association :

Bureau Régional
Immeuble du Pied du Phare des Mamelles
Appt. 1&2 1er Etage
BP 45077 Dakar Fann
Tel : (221) 860 20 48
Fax : (221) 860 20 47
Email : fas-ong@sentoo.sn

 

Source: http://www.genreenaction.net/spip.php?article6468

Commenter cet article