L’Équateur souhaite l’institutionnalisation d’une Décennie des Afrodescendants - par Humanités Classiques-Africaines

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

 

 

 Dimanche 29 mai 2011, 22:07

L’Équateur proposera aux pays Iibéro-américains l'institutionnalisation d'une  "Décennie des afrodescendants" et la création d'un groupe de pays qui travailleront et assigneront des ressources pour le développement de politiques et de programmes spécifiques contre le racisme et la discrimination.

 

Selon une note de l'Ambassade d'Équateur en Espagne, cette proposition sera formulée par l'Équateur lors de la rencontre de haut niveau qui sera organisée dans la ville brésilienne de Salvador en novembre prochain, pour célébrer l'Année Internationale des Afrodescendants.

 

La Ministre Équatorienne des Peuples, des Mouvements Sociaux et de la Participation Citoyenne María Luisa Moreno est arrivée au Brésil jeudi dernier pour prendre part à une session préparatoire de la réunion de novembre au Brésil.

 

La coordination des préparatifs est assurée par un groupe composé par le Secrétariat Général Ibéroaméricain (SEGIB), dont le siège est situé à Madrid, et des ministères des Affaires Étrangères et de l'Égalité Raciale du Brésil qui s’associent ainsi à l’Année Internationale des Afrodescendants que l’Onu célèbre tout au long de l’année 2011.

 

La note de l'ambassade indique que selon la Ministre, l’Équateur, pays plurinational et interculturel, "a un intérêt spécial dans la réunion de Salvador pour travailler en coordination avec d'autres pays de la région sur des programmes qui reconnaissent et font la promotion de l'existence des diversités nationales, avec leurs propres caractéristiques culturelle et leur propre vision du monde."

 

En Équateur on trouve 14 communautés nationales et sur une population totale estimée à 14,3 millions d’habitants,  5,6% sont afrodescendants, indique le communiqué.

 

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

Commenter cet article