L'Histoire Africaine Au Programme Scolaire de Cinquième!!-par Nacha Neto

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

Le manuel qui sera utilisé par les profs d'Histoire Géo


A partir de
septembre 2010 l'histoire de l'Afrique subsaharienne fera parti du programme de cinquième en Histoire Géo. Il s'agit notamment d'étudier les "grands siècles" qui ont vu fleurir de grands empires en Afrique occidentale et centrale à une époque où notre chère Afrique, par sa prospérité, sa puissance militaire, son organisation politique et son raffinement culturel, n'avait rien à envier à ses contemporains européens et arabes.



Les deux ouvrages écrits par Joseph Ki-Zerbo et Elikia M' Bokolo



Dans ce manuel ("Regards sur l'Afrique"), il s'agit pour les professeurs d'histoire Géo d'étudier au choix une grande civilisation de l'Afrique subsaharienne et des grands courants d'échanges de marchandises entre le VIIIe siècle et le XVIe siècle, ainsi que celle des traites orientales, transsaharienne et interne à l'Afrique noire. Il aura le choix entre :

- L'Empire du Ghana (VIIIe-XIIe siècle);
- L'Empire Du Mali (XIIIe-XIVe siècle);
- L'Empire Songhai (XIIe-XVIe siècle);
- Le Monomopata (XVe-XVIe siècle)


L'étude de la naissance et du développement des traites négrières est conduite à partir de l'exemple au choix d'une route ou d'un trafique des esclaves vers l'Afrique du Nord ou l'Orient et débouche sur une carte des courants de la traite des noirs avant le XVIe siècle.


Les extraits proposés ont été rédigés par deux grands historiens africains,
Joseph Ki-Zerbo, et Elikia M'Bokolo, des spécialistes éminemment reconnus tant dans leurs pays qu'au sein de la communauté intellectuelle internationale. Les ouvrages qui font le point de la recherche historique sur les questions abordées ont fait date sur la question:

IL s'agit de l'ouvrage de Joseph KI ZERBO intitulé "Histoire de Afrique noire, Hatier, 1994. Dans cet ouvrage il propose une synthèse des connaissances dans le domaine de l'histoire de l'Afrique subsaharienne notamment aux grands siècles de prospérité africaine.


Et celui d'Elikia M'BOKOLO, " Afrique noire : histoire et civilisation, tome I : jusqu'au XVIIIe siècle", Hatier, 1997, il revisite le passé du continent par une étude non pas régionale mais globale, travaillant par thème plutôt qu'en suivant la simple chronologie, ce qui lui permet de consacrer un vaste chapitre aux traites négrières pour lesquelles il propose une synthèse inédite des connaissances, mais aussi un point sur l'historiographie africaine.


Le 26 juillet 2007, Nicolas Sarkozy est allé au Sénégal, à Dakar, à l'Université Cheickh Anta Diop dire entre autres ceci :
"...Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles...."
Et voilà qu'aujourd'hui ils décident d’intégrer L'histoire africaine au programme scolaire de cinquième, paradoxal non? Prise de conscience?





Sources

- Le manuel "Regards sur l'Afrique", éditions Hatier, Paris, 2010

- M'BOKOLO Elikia, " Afrique noire : histoire et civilisation, tome I : jusqu'au XVIIIe siècle", Hatier, 1997
- Joseph KI ZERBO intitulé "Histoire de Afrique noire, Hatier, 1994

Commenter cet article

candace 28/08/2010 23:56



C'est une bonne nouvelle, une prise de conscience nécessaire car il était temps que les enfants d'origine africaine apprennent l'histoire de leurs ancêtres, qu'ils sachent que l'homme africain
est bien rentré dans l'histoire.