L'ONU CONTRE MOUAMMAR KADHAFI AU NOM DU PETROLE OU DE LA DEMOCRATIE ????

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

Mercredi 2 mars 2011 3 02 /03 /Mars /2011 16:07

http://4.bp.blogspot.com/-tpfKV9nNv2Y/TWf-16ynw5I/AAAAAAAAQ-o/n1kBgugTSaU/s1600/Libye%2Bp%25C3%25A9trole%2Bcarte.JPG

Les bruits de bottes se rapprochent de Tripoli, capitale de la Libye. La  communauté internationale envisage,semble t-il, de déloger par la force le Colonel Mouammar Kadhafi.
Vous avez dit stupéfiant ?
Au delà de la personnalité du guide libyen, du bilan humain depuis l'éclatement du soulèvement populaire, de la situation humanitaire de plus en plus préoccupante (1,5 millions de personnes tenteraient de fuir la Libye, selon l'Italie), force est de constater que les pays occidentaux font fausse route.
Non seulement, une intervention étrangère, même au nom de raisons humanitaires, aurait des relents coloniaux, mais remettrait surtout en selle le dirigeant libyen, qui ne se priverait pas de faire un parallèle avec l'invasion de l'Irak par les Etats-Unis et leurs alliés en 2003.
Connaissez vous la suite ?
D'ailleurs, le Colonel Kadhafi ne peut que se réjouir, vidéo n°1, à l'idée que l'OTAN manoeuvre au large des côtes libyennes. "C'est une nouvelle colonisation pour mettre la main sur le pétrole libyen", a t-il rappelé devant la télévision d'Etat, et des reporters étrangers, à Tripoli.
Et d'ajouter: " Qu'est-ce que je vois? Je vois beaucoup de manifestations de gens qui sont avec moi. On m'a raconté qu'il y a des chaînes étrangères, qu'il y a des partis étrangers qui cherchent à m'atteindre" .
Et de poursuivre: " le peuple libyen a compris qu'on lui en voulait"."Les puissances étrangères visent notre histoire. Les hommes, les femmes, les enfants, les vieilles personnes sont tous sortis dans la rue pour manifester avec moi".
Et de conclure: " L'ONU peut envoyer une mission d'enquête. Nous leur demandons d'envoyer une mission d'enquête pour que les Nations Unies puissent vérifier ce qui est en train de se passer." " Le Conseil de Sécurité n'a pas à prendre de décisions contre nous. Le représentant libyen a demandé de prendre une résolution contre son propre pays, c'est un traître".
  
C'est dire si une intervention des démocraties occidentales en Libye serait contre productive, tant pour les "insurgés", vidéo n°2, qui défient leur guide depuis bientôt trois semaines, qu'au niveau de l'opinion internationale, en particulier dans les pays musulmans. Et que L'Iran mette en garde contre ce projet devrait faire réfléchir l'administration américaine et ses partenaires européens. " Je ne sais pas quelle serait la réaction de la rue arabe, des populations arabes tout au long de la Méditerranée si on voyait les forces de l'Otan débarquer sur un territoire du sud méditerranéen", a déclaré le nouveau ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé, "je pense que cela pourrait être extrêmement contre-productif" , a t-il ajouté.

On peut, hélas, redouter que pour des raisons bassement matérielles, comme cela a été le cas en Irak, la "communauté internationale" n'écoute pas la voix du ministre français, mais se lance dans une aventure coloniale au prétexte d'aider à la démocratisation de la Libye. Au nom du dieu pétrole, on sait combien l'occident sait perdre la raison devant la flambée du cours du baril de Brent,
vidéo n°3 & 4.
Les irakiens en savent quelque chose. N'ont-ils pas été dépouillés au nom d'une guerre humanitaire ?


 

 

 

 
source : http://www.alert2neg.com

Publié dans Economie-Politique

Commenter cet article