LA FEMME AFRICAINE - par Mbombog Bassong

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

Mama-Katiopa2.jpg

Mbombog Mbog Bassong:


« Il n'y a pas que ça mon ami. Ève a trahi l'humanité en donnant à Adam la pomme défendue relève d'un modèle juridique occidental où la femme est esclave, comme dans la Grèce antique.

Chez nous, c'est la femme qui sauve et non l'inverse. Raison pour laquelle on lui donne une dot. Elle a de la valeur.

En Occident, c'est la femme qui apporte la dot à l'homme.

C'est par LA FEMME AFRICAINE qu'arrivent toutes choses souhaitables, d'où le rôle de l'oncle maternel si puissant dans nos traditions.

La femme ne peut pas provenir de la côte de l'homme, ce n'est pas scientifique... La reproduction sexuée appelle la création des deux à la fois. Voyez-vous, il y a autant d'exemples comme ça qui montrent que la Bible procède de l'anthropologie du monde occidental et elle n'est pas universelle.

Autre exemple: " Tu ne voleras point, tu ne tueras point " là où l'Afrique dit: " Je n'ai pas volé, je n'ai pas tué ". Le premier est violent et dictateur, le deuxième pose un acte de responsabilité en toute connaissance de cause... »

Commenter cet article