LE DRAME CACHÉ DE L'AFRIQUE - par King Shabaka

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

DESTRUCTION DU PEUPLE NOIR

La Famille, vous êtes-vous déjà posé la question suivante un jour : Comment pouvons-nous penser et concevoir le développement de notre chère Afrique quand nos églises et nos mosquées sont plus riches et plus bondées que nos écoles, nos universités, nos musées et nos instituts de recherches ? 

Imaginez si au lieu de passer 2 ou 3 heures chaque Vendredi et chaque Dimanche, et comme si ça ne suffisait pas, 2 ou 3 autres heures par jour pour les plus aliénés d'entre eux, à prier dans des lieux de culte...imaginez si les Africains utilisaient ce temps pour veiller sur leurs familles, nettoyer leurs maisons, leurs concession, les rues de leur quartiers, veillez à ce que les enfants aient bien assimilé les leçons apprises à l'école.

Imaginez si nous consacrions tout notre temps libre à penser à la renaissance de l'Afrique, temps libre que nous préférons utiliser dans les églises et les mosquées, temps libre que nous préférons utiliser à prier, à danser, à pleurer et gémir, et surtout à regarder des sports qui ne nous apportent rien comme le foot et basket. Car à quoi ça sert de passer des heures à regarder les sports à la TV, si soi-même on est pas capable de se lever chaque matin pour faire un petit footing de 15 min ?

Et si nous employions ce temps à jouer avec nos enfants, à leur apprendre leurs langues ancestrales, à bâtir des liens familiaux plus forts, en allant visiter la famille, à faire de l'agriculture avec nos enfants dans le potager familial et à leur apprendre les noms des différents animaux de élevage familial, à leur apprendre à cuisiner et à manger sainement. 

Imaginez si tous les terrains frauduleusement occupés par les églises et les mosquées, puisque ces entreprises ne paient pas d’impôts, servaient à l'agriculture, ou la construction d'écoles et musées à l'honneur de la glorieuse Histoire Africaine. Imaginez si toutes ces églises et ces mosquées étaient en fait des écoles, des lieux de formation, de recherche et de développement.

Imaginez si, au lieu de prier Jésus et Mahomet, les Africains se prenaient en charge pour protéger et nourrir leur famille, pour obtenir le meilleur d'eux-mêmes au lieu d'attendre le secours d'un Dieu dont on se demande bien ce qu'il faisait et surtout ou il était pendant que ses livres saints, Bible et le Coran, servaient à justifier l'esclavage des Noirs pendant plus de 600 ans ?

Imaginez tout cela... et dites-moi. Serions-nous où nous sommes aujourd'hui en tant que peuple? Qu'adviendrait-il à ce président qui, dès son arrivée au pouvoir, demanderait la fermeture immédiate et sans condition de toutes les églises et mosquées de son pays et leur destruction afin de construire plus d'écoles, plus de parcs, et plus de musées ? Le peuple se rebellerait-il ou applaudira-t-il ? 

Qui du peuple ou des imams et pasteurs serait les plus embêtés par cette histoire? Le petit peuple qui se fait dépouiller 10 à 20 % de l'argent pour lequel il a durement souffert pour l'acquérir ou ces escrocs en soutanes et en djellabas qui lui demandent de faire l’aumône, de vivre simplement pendant que eux-mêmes vivent dans des maison luxueuses et envoient tous leurs enfants étudier dans les meilleures écoles et universités les plus chères d'Occident. 

c.f, le cas du Sénégal. pays dans lequel les Marabouts sont passé maîtres dans l'art d'escroquer et de dépouiller le peuple. Allez visiter Dakar et vous me direz. C'est une ville sale remplie de petits enfants mendiants dont l'avenir est sacrifié puisqu'ils ne peuvent pas aller à l'école et sont confiés aux Marabouts qui leur font subir de la maltraitance et les exploitent en longueur de journées. Et là on ne parle pas de 2 ou 3 enfants, mais des centaines de milliers à travers le Sénégal.

Si les millions de dollars versés par les Africains chaque année pour acheter la protection et la bénédiction de Jésus et Mahomet, alors qu'ils étaient censés venir nous libérer du péché, étaient employés pour penser et concevoir le développement de l'Afrique, ce continent seraient aujourd'hui été doté d'un meilleur système d'électricité, d'eau potable, de meilleures routes, de meilleurs hôpitaux et de meilleures écoles.

Ce n'est pas que nous sommes mentalement ou intellectuellement inférieurs, NON ! Mais nous avons tout simplement perdu le sens des priorités et avons fait des hommes d'églises et surtout des messies et prophètes, que personne n'a jamais vu, nos sauveurs. Si véritablement les prières et offrandes marchaient, ne pensez vous pas que l'Afrique, qui est le continent le plus religieux au monde, serait le plus développés ? 

King Shabaka 
--------------------
(c) Texte inpiré d'un status de Akin Teekay du Free Africa Project Nigeria. Voir les vidéos en commentaires consacré au problème de religions et de langues nationales en Afrique !

https://www.youtube.com/watch?v=3Hzk3wyJre4

https://www.youtube.com/watch?v=C52zOvzckzA

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article