Le problème central des imaginaires manipulables au service d'intérêts étrangers - par Nzwamba

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

Qu'on me prouve que l'Afrique peut s'en sortir sans régler D'ABORD le problème crucial et fondamental des imaginaires fragmentés d'obédience eurasiatique qui nous polluent grandement l'existence. La solution de facilité est de nous faire croire qu'il faut s'occuper d'abord du manger et du boire, de se "développer", de "créer des richesses", pour régler nos problèmes alors que ce sont précisément l'expression de ces imaginaires fragmentés qui crée les conditions idéales d'amplification de la précarité dans laquelle nous sommes.


En Afrique, on s'oppose férocement en fonction des idéologies importées qui sont à la base de ces imaginaires fragmentés. Ces troubles du comportement nous paralysent totalement. Les chrétiens s'opposent aux musulmans, entre chrétiens il y a les Témoins de Jéhovah qui s'arrachent l'attention des fidèles avec les catholiques ou autres églises de réveil, les socialistes qui s'opposent à gorge déployée aux libéraux, et ne parlons même pas des identités fabriquées de toute pièce issues de l'anthropologie coloniale, etc.


Il est totalement IMPOSSIBLE de créer des conditions d'existence matérielle décentes tant que les imaginaires fragmentés, qui œuvrent largement contre nos propres intérêts, continuent à prospérer sous notre regard indifférent sous le prétexte qu'il n'y a que le boire et le manger qui comptent. Depuis les invasions eurasiatiques, l'Afrique est devenue le déversoir de toutes les idéologies malfaisantes qui existent au monde et nos ennemis manipulent facilement à leur avantage les imaginaires qui en découlent pour stopper à souhait notre marche vers la liberté.


Publié dans Objectivité

Commenter cet article