LE SYMBOLISME DE LA SOURCE-Par JP. KAYA

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe


LE SYMBOLISME DE LA SOURCE
Par

JP. KAYA


http://www.africamaat.com/IMG/arton978.jpg

PEDAGOGIE INITIATIQUE




INTRODUCTION


Pour un adepte de l’initiation, c'est-à-dire un serviteur de la Maât, la nature est un véritable livre vivant, ouvert, où il peut tout apprendre et tout connaître, jusqu’à percer les mystères mêmes de la Création, sans l’intermédiaire d’un instructeur, à condition de maîtriser le savoir initiatique et notamment, le symbolisme.


Lorsqu’il observe par exemple une araignée en train de construire une toile aux dimensions parfaites, avec un fil qu’il a lui-même secrété, cela le conduit à méditer sur le Créateur de l’Univers, et à découvrir comment il a émané la Création à partir du Néant. Lorsqu’un Serviteur de la Maât, rencontre un escargot, celui-ci interpelle son esprit sur une vérité transcendante. Car l’escargot nous fait penser au Créateur, exactement comme dans la conception africaine du monde, où après avoir créé le monde, Il ne s’est pas retiré de celui-ci, mais continue à l’habiter, comme l’escargot, qui porte sa maison sur son dos.




I - OBSERVATION : LA SOURCE EST SYMBOLIQUEMENT
LA MANIFESTATION DE L’ESPRIT DIVIN

Lorsqu’un Serviteur de la Maât, contemple une source, ses capacités mentales le mettent en face d’un phénomène qui exprime la puissance même de l’esprit divin. S’il est suffisamment réceptif et spirituellement évolué, en regardant la source, il peut sentir se produire en lui-même un phénomène semblable. Il sentira couler dans son for intérieur la Force Vitale Elle-même. En effet qu’est ce qu’une source ? Certes, il s’agit de l’endroit précis où naît un cours d’eau.


Imaginons que quelqu’un de malveillant, vienne y déposer des ordures, ou même du poison. Pendant un certain temps, il est clair, que la source sera inutilisable, car empoisonnée. Impossible de venir y puiser son eau. Mais ce que l’Initié sait, c’est que par sa propre dynamique, la source va progressivement rejeter au loin toute la pollution engendrée par la malveillance. Ce, quel que soit le temps qu’il faudra pour nettoyer l’endroit. Elle possède en effet une capacité d’auto-nettoyage.


La source fonctionne ainsi comme le soleil, à sa manière, elle rayonne. Par ce rayonnement, elle repousse très loin tous les obstacles, tous les déchets, qui tenteraient de l’empêcher de s’exprimer. Cette force qui lui permet de rejeter au loin tout ce qui fait obstacle à sa nature profonde, c’est précisément le symbole même de la Nature Divine : le désintéressement.




II- APPLICATION


Lorsqu’un Serviteur de la Maât, est parvenu à laisser la Nature Divine s’installer en lui, il crée ainsi une source en lui-même. Alors, rien ne peut plus le salir, ni l’arrêter. Car cette Nature agit et s’exprime comme une source, ou mieux encore comme le soleil lui-même, qui n’est qu’une source géante. Dans les textes précédents, j’ai déjà expliqué comment mettre en place les conditions d’expression en soi même de cette Nature Supérieure. C’est poser en réalité la question de l’évolution spirituelle, que nous pouvons ramener ici, à quelques principes de base.


Pour que la Nature Divine daigne s’incarner dans l’Homme, ou s’éveiller dans son psychisme, celui-ci, doit poser la pureté comme base de sa vie quotidienne, autrement dit sa conduite doit être fondée sur le désintéressement : qualité fondamentale de la Nature Divine. C’est ce mimétisme, si on peut dire, qui va éveiller, ranimer la Nature Divine dans le psychisme de l’Homme, puisque nous avons reconnu que Dieu n’a jamais quitté sa propre Création depuis qu’il l’a créée.




III- MORALE


Dans la vie quotidienne, et ordinaire, et à plus forte raison, dans la vie spirituelle, l’Homme rencontre nécessairement une opposition qu’il déclenche chez autrui, dès qu’il souhaite atteindre des objectifs qui sortent de l’ordinaire. Les Initiés estiment que, lorsqu’un individu prend conscience que la vie habituelle qu’il mène est en opposition avec son épanouissement spirituelle, et qu’il décide de changer de cap, il déclenche d’abord en lui-même des forces opposées, représentées par sa propre nature inférieure, mais c’est aussi le cas des personnes qui composent son environnement social. Il se heurte ainsi à l’incompréhension, à la réprobation, à la malveillance, à la médisance, à la trahison, à la mauvaise foi et à l’irrationalité.


Notre Parti, dont l’idéologie est la Maât, rencontrera nécessairement tôt ou tard, les mêmes difficultés. Mais si les Serviteurs de la Maât, connaissent parfaitement l’enseignement de THOT, (DJEOUTI de son nom africain), le Maître de tous les Maîtres de l’Initiation, et Gardien des secrets du ciel. S’ils travaillent avec abnégation à faire jaillir dans leur psychisme, la source, qui représente la Nature Divine Elle-même, alors, ils deviendraient inaccessibles, intouchables, rien ne pourrait les déstabiliser, ni les salir, ni les décourager. Parce que l’expérience de cette source qui agit au-dedans d’eux-mêmes, les ferait vivre dans une félicité impossible à perturber.


Car, elle transforme aussi leur volonté en puissance, leur intelligence en Sagesse, et leur affectivité en Amour Impersonnel et universel.



Il n’y a pas de Vérité supérieure à la Maât. La Maât Seule est l’Unique Vérité




VIE, FORCE, SANTE






Par JP KAYA

Commenter cet article