Les Sumériens (les têtes noires)

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

Mesopotamie Ancienne

 

Sumer était au troisième millénaire av J.C, une cité noire des plus prospères, on lui doit l'apogée de l'Asie occidentale. Elle marquera de son influence les autres royaumes et empires qui lui succèderont. La Sumer antique s'étendait sur la vallée du Tigre / Euphrate depuis le golfe persique jusqu’à Akkad. (480 km vers le nord)

 

Si la culture sumérienne fut largement mise en avant par beaucoup de chercheurs, peu d'entre eux se sont prononcés sur la composition ethnique de ce peuple. A travers plusieurs études menées (par le Field Museum et l’Oxford University en 1926 et 1928) sur les nombreux crânes (hypers dolicho-céphales) retrouvés lors de plusieurs fouilles, on définit ce peuple comme appartenant à celle de la race noire " Les plus anciens crânes historiques (hyper dolichocéphales) proviennent de Jemdet Nasr à 29 km au nord de Kish, et de la fosse 'y' de Kish... le front fuyant, les sourcils toujours proéminents, et les pommettes assez éloignées. Le nez épaté, et dans certain cas, s'affaisse en platyrhinie aigüe bien que la face ait rarement survécu. C'est le type décrit par Sergi, Guiffrida-Ruggéri et Fleure. Il est surnommé type "eurafricain" (pour ne pas dire Noir  Africain souligné par nous), d'autres fouilles achéologiques (1869) et celle de Kish (1923-1933) furent ignorées parce qu'ils définissaient les anciens sumériens comme n'étant pas des sémites ni des Blancs, selon les écrits Bibliques  Nemrod  fils de Koush (Ethiopie) est le fondateur de Sumer. C'est à ce peuple noir que l'on doit en trop le développement et la naissance de cette civilisation, car c'est leur savoir qui fit prendre son essor à Sumer. Les faits se confirment à travers les palettes Sumériennes, en effet sur ces dernières on découvre que les Sumériens se nommaient eux mêmes les "Têtes Noires" et se définissaient comme des Koushites provenant des abords du Nil pour s'installer en Asie. Sir Henry Rawlinson( partage l'honneur d'avoir été  un des premiers déchiffreurs des inscriptions cunéiformes de Ninive) dans son livre History of Herodus 1858 nous explique " les découvertes linguistique démontrent la présence d'une race Koushite ou Ethiopienne émigrant dans les temps anciens de l'Ethiopie vers l'Inde ...L'inde était habité par ce peuple noir avant l'arrivée des Aryens...les villes du Golfe Persique étaient occupées exclusivement par ces Ethiopiens comme le prouve les inscriptions trouvées sur les briques (Suze,Babylone) avant d'être vaincu par les aryens à Suze (Iran) et les Sémites à Babylone)"...

William Mc Neil nous décrit les sumériens comme étant des noirs (Koushite) qui dominaient socialement et politiquement Sumer, ils apportèrent tous les éléments de la  civilisation (technologie, religieux) aux autres tribus de la Mésopotamie

Sumer comme bien des empires noirs Africains, était établie en cités états indépendants, mais toutes rattachées à des chefs provinciaux aux pouvoirs divins. Ce fut le cas pour Our qui lors de son apogée couvrait une superficie de 10 km2 qui de 2212 à 2015 sera élevé par ses différents souverains au rang d'empire.


http://shenoc.com/jud%C3%A9-gouverneur%20sum%C3%A9rien%202150av_notre%20%C3%A8re.JPG

Judée-gouverneur

sumérien 2150av_notre ère

 

Les Sumériens vénéraient le Dieu Anu.(Ethnie d'Osiris qui peupla primitivement la vallée du Nil, la péninsule arabibe, l'Inde)

L'empire de Sumer afin de consolider son état tentera d'élargir son domaine au dépend d'une consolidation de ses acquis, c'est ainsi qu'est mis en péril le royaume de Sumer et sa chute  se précise avec l'arrivée massive de peuple indo-européens et sémites, et l'incapacité grandissante de maintenir à distance les tribus nomades et semi sauvages.

Dans son livre Civilisation ou Barbarie le grand Cheikh Anta Diop nous informe que: "Au Musée de Ryad, en Arabie Saoudite, on peut voir la reproduction des peintures rupestres montrant le type négroïde qui habitait la péninsule arabique au néolithique et qui s'est métissé progressivement avec des éléments leucodermes, venus du nord est, pour donner finalement le type arabe. Jusqu'à l'époque sabéenne, 1000 ans av J.C, ce métissage n'était pas encore achevé dans le sud." 

Le déclin de l'empire Sumérien intervient quand les peuples Indo-Européens et Sémites commencent à affluer. En effet ces peuples qu'ils surnommaient tribus vagabondes" MAR-TU" attaquèrent par vagues successives créant famines, massacres, et paniques.  Les Têtes Noires de Sumer s'éteignent vers 1700 av J.C, après avoir dominé pendant 1000 ans la Mésopotamie. Elle laissera les bases principales et incontournables des futures civilisations proches orientales.

 

 

Rendons la vérité à l'histoire.

 Cheikh Anta Diop: Civilisation ou Barbarie

Runoko Rashidi: Histoire Millénaire des Africains en asie

Van sertima / Shenoc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelo Kinkela 22/01/2011 23:23



J'ai pris la bonne reflexion de tapper ton Nom sur Google, je m'en veux de ne pas avoir eu l'idée de me renseigner, l'Histoire sur les Sumériens en Mésopotamie que tu viennes de publier, est
une histoire qui m'a jamais été raconté de cette Façon quand j'étais en cours d'Histoire, le '' Noir '' n'avait jamais été mentonné par mon Prof sur cette civilisation, je suis content que cette
vérité m'a été renseigné par Munsa Nzinga Kandombe, Matondo mbuta !