Libye – OTAN : tuer et massacrer les Libyens en silence - par Allain Jules. Introduction de Marie-Eugénie Kimbembi

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

 

Pourquoi le monde est-il tétanisé face à l'agression occidentale en Afrique ? 

Oui, cette re-colonisation servira aussi leurs intérets....

Les pauvres nègres n'ont qu'à bien se tenir ou alors ils deviendront des chairs 
à canon comme en RDC, Cote d'Ivoire ou Libye....Mais les maccaques ont ouvert les yeux, 
lisent beaucoup et se documentent ; bref, ils savent aujourd'hui qui sont leurs bourreaux, les crimino-pilleurs du XXI è siècle de l'Afrique et ils s'organisent en silence....

Oui, " KADHAFI FOREVER " a montré et montre encore l'exemple de la résistance à tous les opprimés d'Afrique..... et ces derniers le soutiennent dans sa croisade ...

Je suis convaincu qu'il deviendra le nouvel héros des africains et du monde opprimé, ç à d  
celui qui a su résister,avec son armée afro-arabe et afro-arabo-musulmane, face à la toute grande machine des guerres très puissante de l'OTAN.

L'OTAN TUE ET MASSACRE DES INNOCENTS EN AFRIQUE POUR SES INTERETS ? 
Nous le savions déjà, mais aujourd'hui il ne s'en cache pas et collabore avec tous les criminels et Al QAEDA sur le sol africain...

Alors pourquoi commémorer le 11 septembre aux USA si l'OTAN fait pareil en Afrique ?

 
A nous maintenant de nous libérer tout simplement .....

 
Mekimbembi

-----------------------------------------------    

 

Publié le 6 Septembre par Allain Jules

TRIPOLI – Pourquoi l’OTAN veut finalement fuir la Libye, en protégeant essentiellement ce qu’elle était venu faire, c’est-à-dire la sécurisation des circuits pétrolifères ? Ceci prouve bien que, le prétexte humanitaire ne pouvait passer que par la falsification des informations selon lesquelles, Kadhafi tirait sur son peuple. Il a fallu créer des fausses manifestations, acheter des assoiffés de pouvoir et s’allier à Al Qaïda, puisque l’Occident savait que le Guide libyen est un farouche défenseur d’une Libye débarrassée des terroristes. 

Malgré cette coalition de circonstance, les égorgeurs CNT/OTAN, ne savent plus quoi inventer pour justifier leurs crimes. Le terroriste en chef de l’OTAN – en col blanc mais allié des barbus d’Al Qaïda -, Anders Fogh Rasmussen, navigue à vue. Dans sa vacuité abyssale habituelle, il sait très bien que cette fois-ci, à l’ONU, ce machin qui ne sert que les puissants, il risque de voir des pays comme la Russie et la Chine dire non face à leur agression en Libye. Résultats des courses : il pérore. Pour rappel, la mission de l’OTAN en Libye doit s’achever à la fin de ce mois de septembre.

Apeurés, les occidentaux qui savent désormais que mettre la main sur le renard du désert n’est pas une mince affaire, soupçonne ce dernier d’avoir quitté la Libye. Il ne serait finalement localisé, ni à Bani Walid ni à Syrte, encore moins à Sebha. Pour eux, il serait au chaud dans le désert nigérien, en attendant que l’orage passe, accompagné de troupes d’élites, prêtes à revenir en Libye, une fois que les démocrates au Tomahawk auront quitté la Libye. Des tractations avec les autorités nigériennes sont en cours, et le survol de ces zones désertiques avec des drones américains se multiplient…

La pseudo transition pacifique et immédiate en Libye déclamée urbi et orbi, n’est qu’un leurre. Dans les faits, ce n’est que verbiage vaseux, une façon de vouloir faire croire qu’une victoire militaire est réelle, alors que les loyalistes, contrairement à ce qui se dit ici et là, se réorganisent. Donc, il n’en est rien, la lutte continue et sera encore plus âpre. Le reste, c’est de la poudre aux yeux. Deux cas viennent corroborer nos dires, celui de Bani Walid et celui de Syrte.

Bani Walid: les terroristes qui servent les renégats de Benghazi comme armée, annoncent qu’ils ne veulent plus faire couler le sang. Or, comme vous le savez, la ville est privée d’eau, d’électricité et du minimum vital. Alors qu’ils tuent Bani Walid à petit feu, ils insistent pour dire que sa population doit se rendre. Comment l’expliquer ? Pour eux, il y a à peine, dans la ville, 60  loyalistes armés qui vivent chez l’habitant. Ces derniers seraient pris en otage et par conséquent, il ne faut pas donner l’assaut. Vous relèverez la contradiction et le mensonge car, Bani Walid c’est 50 000 habitants. Mais, la vérité est ailleurs. La ville a simplement dit aux renégats, par l’entremise des chefs de tribus, qu’elle ne se laissera pas faire et a invité les fous à lier d’attaquer quand ils voudront car, ils riposteront. La peur semble avoir changé de camp et l’OTAN, visiblement, n’a plus rien dans les chaussettes.  

Syrte: la ville vit la même situation que Bani Walid mais est toujours victime d’intenses bombardements des tueurs de l’OTAN. La protection des civils est vraiment leur dada, à ces monstres. Les hôpitaux sont bondés. Les médicaments manquent. Mais, ils sont surpris de savoir que malgré la gazafication -passez-moi l’expression- de la ville, elle continue, avec les moyens du bord, de tenir. De gazafication entendre Gaza, où la population est privée de tout, avec un embargo abscons. Pour l’OTAN, dire non au CNT est criminel. Alors, il faut les tuer et massacrer  en silence. Les « qui » sont témoins de ce génocide ?

Comme le disait Victor Khagan:

Le prédateur est un tireur d’élite équipé d’un viseur et d’un silencieux. Il tue parmi la foule une victime de son choix. Son assassinat est méconnu de tous; sa victime saigne à peine. Et, pourtant, à l’intérieur, tout est bousillé. Il est trop rare qu’une des victimes arrive à dénoncer son tueur.

Ces gens n’ont plus d’alternative puisqu’ils n’arrivent pas à trouver le leader libyen Mouammar Kadhafi. C’était l’un des buts de leur mission, avec le vol du pétrole libyen. Hélas, cette guerre de re-colonisation, va se terminer en pointillé.


Publié dans Objectivité

Commenter cet article

NgozoPegoko Rodrigue 07/09/2011 17:35



Voila merci que certaines hisroriennes ont vue des choses et ont parler c'est trop le mensonge Européen est visible que ces Presidents en prennent consciences et disent haut et fort que les
relations entre l'Europe est terminées  soyons aux moins une fois pour toute des AFRICAINS  pas des rats