Maât

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

MAAT.jpg

MAâ.t, a pour racine Maâ=estrade, ce qui est ferme et stable; MA=faux, pour trancher, pour rendre équitable, et le T qui est la assonnace marquant le féminin en Medou Neter. Ces élément qui sont dans la graphie originale du mot sont eux seuls très significatif du code de vertu qu'exprime la MAât.


MAÂT est la fille de Râ (sA.t-Ra). Elle est essentielle à l’oeuvre du démiurge. En ce sens, elle contribue à l’ensemble harmonieux de l’Existence et de la « création ». Elle fut engendrée lors de "la Première fois" (sp tpy) et est un élément central dans le maintien de la création de son père, Râ. Elle est un ordre cos...mique, un équilibre global du Djer (La TOTALITE). C’est une énergie qui maintient l’Existence. Le Fara et la Fari sont respectivement fils et fille de Râ. Ipso facto, ils sont frère (sn) et soeur (sn.t) de MAÂT. On retrouve en eux les plus grands défenseurs de MAÂT et de son ordre contre le désordre d’Isfet (isft) et ses forces maléfiques.


MAÂT représente l’ordre, la justice, la justesse, l’équité, l’équilibre des mondes visible et invisible. Elle est l’ordonnance cosmique, la vérité, la rectitude, la droiture morale, l’Ordre supérieur vivant et éternel.


Le Fara ou Pharaon, donc le chef est le premier serviteur de la Maât, dans son NOM on retrouve même cette référence à la justice, la vérité, l'équité et l'harmonie, à l'exemple de RaMessou plus connu sou le nom de Ramses II. Voici ce que signifie ses noms:
Ramessou Mery Iman , Ra-ms-sw Mr(y)-Imn=C’est Râ qui l’a engendré, bien aimé d’Iman
Ouser Maât Râ setepen Râ, wsr MAa.t-Ra stp-n-Ra= La justice de Râ est puissante, l’élu de Râ


-

MAÂT est aussi la nourriture des vivants sur terre. Penser MAÂT, c’est avoir un coeur qui abrite de bonnes et belles pensées. Dire MAÂT, c’est dire ce que l’on pense et penser ce que l’on dit. Vivre MAÂT, c’est agir quotidiennement pour assurer l’équilibre de la « création »


Pensez Maât, dire MAât et faire MAât, voici en vérité la tâche du Kemit en tant que conscient d'être déscendant des Guides de l'Humanité (Wsiré et Assatou ou Osiris et Isis en grec) contre Isfet (le désordre, l'iniquité)



Les 42 vertus Cardinales de MAÂT

Salut à toi, grand dieu, maître des deux Maât !

1. Je suis venu vers toi, ô mon maître, ayant été amené pour voir ta perfection.

2. Je te connais et je connais le nom des quarante-deux dieux qui sont avec toi
dans cette salle des deux Maât, qui vivent de la garde des péchés et
s’abreuvent de ...leur sang le jour de l’évaluation des qualités (...)

3. Voici que je suis venu vers toi

4. et que je t’ai apporté ce qui est équitable,

5. j’ai chassé pour toi l’iniquité.

6. Je n’ai pas commis l’iniquité entre les hommes.


7. Je n’ai pas maltraité les gens.

8.  Je n’ai pas commis de péchés dans la Place de Vérité.

9.  Je n’ai pas cherché à connaître ce qui n’est pas à connaître.

10. Je n’ai pas fait le mal.

11. Je n’ai pas commencé de journée ayant reçu une commission de la part des
gens qui devaient travailler pour moi, et mon nom n’est pas parven...u aux
fonctions d’un chef des serviteurs.

12. Je n’ai pas blasphémé Dieu.

13. Je n’ai pas appauvri un pauvre dans ses biens.

14. Je n’ai pas fait ce qui est abominable aux divinités.

15. Je n’ai pas desservi un serviteur auprès de son maître.

16. Je n’ai pas affligé.

17. Je n’ai pas affamé.

18. Je n’ai pas fait pleurer.

19. Je n’ai pas tué.

20. Je n’ai pas ordonné de tuer.

21. Je n’ai fait de peine à personne.

22. Je n’ai pas amoindri les offrandes alimentaires dans les temples.

23. Je n’ai pas souillé les pains des divinités.


24. Je n’ai pas volé les galettes des bienheureux.

25. Je n’ai pas été pédéraste (homosexuel).

26. Je n’ai pas forniqué dans les lieux saints de la divinité de ma ville.

27. Je n’ai pas retranché au boisseau.

28. Je n’ai pas amoindri l’aroure.

29. Je n’ai pas triché sur les terrains.

30. Je n’ai pas ajouté au poids de la balan...ce.

31. Je n’ai pas faussé le peson de la balance.

32. Je n’ai pas ôté le lait de la bouche des petits enfants.

33. Je n’ai pas privé le petit bétail de ses herbages.

34. Je n’ai pas piégé d’oiseaux des roselières des divinités.

35. Je n’ai pas péché de poissons de leurs lagunes.

36. Je n’ai pas retenu l’eau dans sa maison.

37. Je n’ai pas opposé une digue à une eau courante.


38. Je n’ai pas éteint un feu dans son ardeur.

39. Je n’ai pas omis les jours à offrandes de viande.

40. Je n’ai pas détourné le bétail du repas du Dieu.

41. Je ne me suis pas opposé à un dieu dans ses sorties en procession.

42. Je suis pur, je suis pur, je suis pur, je suis pur !

Ma pureté est la pureté de ce grand phénix qu...i est à
Héracléopolis, car je suis bien ce nez même du Maître des souffles, qui
fait
vivre tous les hommes (...) Il ne m’arrivera pas de mal en ce pays, dans
cette
salle des deux Maât, car je connais le nom des dieux qui s’y trouvent.

Commenter cet article

camara 31/03/2010 21:57



I ni su, bonsoir sista Munsa


Je ne sais même pas quoi t'écrire tellement je suis émue, je voulais juste te dire un grand merci pour tout ce que tu fais, notamment pour cet article en particulier, on m'en avait parler mais je
n'avais jamais pu y accéder. Merci encore pour tout ce que tu fais émerger de moi.


Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à mes racines, c'est la 1ère déesse dont m'a parlé un ami qui est un érudit en la matière, la Maât représente tellement, elle fait partie intégrante du
maintient de l'équilibre de toute chose.


Hotep.


Kambè (au revoir)



Munsa Nzinga Kandombe 01/04/2010 10:31



Hotep ma Soeur,


C'est dan l'Union que le Peuple Kamite (Noir) reprendra les rennes de notre Continent. Notre devoir est de défalsifier notre Véritable Histoire qui réside en Nubi (époque pharaonique),
berceau de l'Humanité.


Je te remercie, sois la bienvenue.


 


Munsa Nzinga Kandombe