NDETE YALLA, DERNIERE REINE DU WALO (Sénégal)

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

NDETE-YALLA--DERNIERE-REINE-DU-WALO-S--n--gal--En-su.jpg

En succédant au milieu du 19e siècle à sa soeur Ndjombött, surnommée par les griots la perle du Walo, Ndete Yalla hérita d'une situation inquiétante entre deux fronts antagonistes. D'un côté, les Maures Trarzas, guerriers esclavagistes de la rive droite du fleuve Sénégal qui semaient la terreur dans la région pour alimenter en esclaves le commerce transsaharien. De l'autre, les Français installés depuis le 17e siècle dans leurs comptoirs commerciaux de Saint-Louis.
Dans ce royaume où les femmes, soeurs ou mères de roi exerçaient un rôle influent, Ndete Yalla, s'étant substituée au Brak (roi) Mody Malick, jugé trop apathique pour faire face aux pressions extérieures, décida de mener une politique à la fois prudente et énergique afin de préserver la cohésion de ces îlots sur lesquels s'étendait son autorité.

Commenter cet article