SEH-DONG-HONG-BEH LEADER DES GUERRIÈRES DU DAHOMEY

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

SEH-DONG-HONG-BEH-LEADER-DES-AMAZONES-DU-DAHOMEY-S.jpg

Seh-Dong-Hong-Beh, était une femme leader des Guerrières de Dahomey sous le Roi Gezo. En 1851 elle a dirige une armée de 6 000 femmes contre la forteresse de Egba de Abeokuta. Parce que les Amazones étaient armées de lances, de flèches, et d'épées alors que les Egba avaient les cannons des Européens 1 200 Guerrières seulement survécurent aux batailles. 
En 1892 le Roi Behanzin de Dahomey (aujourd'hui Benin) était en guerre contre les colons Français à cause de litiges commerciaux. Il dirigea une armée de 12 000 troupes, y compris les 2 000 Amazones, en bataille. Malgré le fait que l'armée Dahomey etait seulement armée de fusils alors que les Français avaient des machines revolvers, et des cannons, les Amazones qui ont attaquées quand les troupes Françaises tentaient de traverser une rivière, leur ont infligé de sérieux dommages. Elles se sont engagées dans des combats corps a corps avec les survivants forçant éventuellement l'armée Francaise à prendre la fuite. Des jours plus tard les Francais trouvèrent un pont, ils traversèrent la rivière et vaincurent l'armée Dahomey après une bataille féroce. Les Amazones ont préféré brûler les champs, les villages, et les cités plutôt que de les laisser aux mains des Français mais ceci n'a pas retardé le fait que le Dahomey devienne une colonie Française.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article