Théophile OBENGA: "LA PHILOSOPHIE AFRICAINE DE LA PERIODE PHARAONIQUE"

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

http://www.menaibuc.com/IMG/jpg/la_philosophie_africaine_de_la_periode_pharaonique.jpg

 

Ce livre est une somme, d’une part, parce qu’il rassemble un nombre impressionnant de textes révélant la philosophie pharaonique - et quelle philosophie ! -, d’autre part, parce qu’il restitue, en ces textes décisifs, produits en quelques siècles, le fondement du patrimoine intellectuel africain. Ce livre est donc aussi une source, celle à laquelle peut venir s’abreuver et se régénérer la philosophie africaine contemporaine.

 

En effet, travail d’érudition, l’ouvrage répond à un ambitieux projet : rétablir la tradition réflexive de l’Afrique, dans le temps et dans l’espace. Il appartient ainsi à la catégorie des textes fondaturs, qu’il étaye et qu’il prolonge, tels le "Cahier d’un retour au pays natal", "La philosophie bantu-rwanaise de l’être", "Nations, nègres et culture", "Le ansciencisme"...

 

Théophile Obenga, de nationalité congolaise, a fait ses études supérieures en France (Bordeaux, Paris), aux U.S.A (Pittsburgh), en Suisse (Genève), étudiant, auprès de grands maîtres, la philosophie occidentale, l’archéologie préhistorique et l’égyptologie. Docteur d’Etat-ès-lettres (Montpellier), il est professeur d’histoire ancienne de l’Afrique et de langue égyptienne, membre de la Société française d’Egyptologie. Il a collaboré, à l’UNESCO, à "L’Histoire générale de l’Afrique", et à "L’Histoire scientifique et culturelle de l’humanité". Il fut un disciple et ami de Cheikh Anta Diop.

Cheikh M’backé Diop, fils aîné de C.A. Diop et physicien, a réalisé sur ordinateur les textes hiéroglyphiques de cet ouvrage, avec la police des caractères entièrement conçue par lui, en prenant pour modèle les fontes de l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO) du Caire.

Publié dans À lire

Commenter cet article