Un congolais victime d’agression raciste en Belgique

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

racisme

VILVORDE Un habitant de Vilvorde, d’origine congolaise, âgé de 24 ans, est hospitalisé depuis lundi dernier dans un hôpital de Jette, pour traumatismes crâniens sévères consécutifs à des coups reçus dans un établissement à Gand.

Le GSM de la victime ayant disparu, sa famille a formé le numéro. La voix d’homme qui lui a alors répondu, a déclaré : “Ja, ik ben die enige die die vuile Zwarte geslagen heeft.”

Traduction : “Oui, je suis celui qui a frappé ce sale Noir.”

La famille parle donc de “racisme. Et puis, dit-elle, l’inconnu a… chanté”.

Selon les médecins, Junior a dû recevoir deux coups violents d’une batte de base ball sur l’avant et sur l’arrière de son crâne.

Sa sœur Vanessa explique : “Nous sommes au cinquième jour et mon frère est toujours dans un état effrayant. Il s’exprime comme un enfant déficient. Il n’a aucun souvenir. Il commence à peine à nous reconnaître. Les médecins craignent qu’il conserve des séquelles.”

Vanessa et la famille de Junior demandent aux éventuels témoins de se manifester. À ce stade, il n’a même pas été possible de préciser l’établissement gantois où la bagarre a éclaté la nuit de dimanche à lundi entre minuit et 5 h du matin. Elle pense à un des cafés de l’Overpoortstraat, le quartier étudiant.

“Mon frère est parti de la maison dimanche soir avec son copain Nicolas. Ils ont pris le train pour Gand à la gare du Midi. Selon Nicolas, ils sont entrés dans un premier établissement où il n’y a eu aucun problème, puis dans un second où se trouvaient trois clients. Cela fait quatre jours que nous cherchons à comprendre et nous ne savons toujours pas ce qui a déclenché ça.”

Mais il est bien question d’une batte.

Le premier mobile évident qui apparaît à Vanessa provient de cette conversation avec cet inconnu qui a recueilli le GSM de son frère : “Ja, ik ben die enige die die vuile Zwarte geslagen heeft.”

De retour à Vilvorde, “rien n’était apparent mais Junior se plaignait de terribles maux de tête et vomissait du liquide jaune. À la clinique Jan Portaels à Vilvorde, le scanner a montré la présence d’importants hématomes intracrâniens. Les chirurgiens ont hésité à le faire transférer par ambulance à l’AZ Vub à Jette : supporterait-il le trajet ?”

Et la soeur de continuer: “À l’AZ, l’intervention chirurgicale a duré trois heures, lundi en fin d’après midi. Il a été dans le coma. Maintenant Junior a repris conscience mais l’activité cérébrale est fortement ralentie. Il a l’élocution d’un enfant déficient, c’est effrayant.”

source: direct.cd-Gilbert Dupont

Commenter cet article