Las Arts Martiaux Noirs (Part 4): Le Konba Baton ou Koujanlib, Konba épi zam,

Publié le par Munsa Mâga

Le wolo (ou Woulo) :

c'est le combat dans l'eau ( konba an db) utilisant principalement les coups de pieds, mais également des «kout kô » ( pour l'esquive ou pour déséquilibrer l'adversaire). On distingue Wolo en haute mer, Wolo à hauteur de poitrine/taille et Wolo « dépi dlo ka bat anlè pyé-w ».

Le konba baton appelé aussi koujanlib ou, dans certaines régions « ladja baton »:

il se pratique avec tambour ou sans tambour, à deux ou encore à plusieurs groupes de deux disposés en deux lignes face à face, sous forme de jeu ou en combat véritable.

Sous forme de jeu, il est défendu de frapper à la tête, sur et au bas des genoux, de djouké ou de piké. Dans le combat véritable, toutes les parties du corps peuvent être frappées et ont peut aller jusqu'à la mort.

Le combat bâton est interdit en Martinique depuis la publication du code noir (l'article 16 interdit aux noirs de pratiquer les jeux de bâton).

La musique utilisée est celle du danmyé classique ou bien encore la « bidjin ladja », ou bien encore oelle d'une certaine kalennda Si on tient compte du tém
oignage de Lafcadio Hearn (chroniqueur qui séjourne en Martinique à la fin du XIXè et qui parle d'une kalennda baton qui pouvait « dégénérer en com bats ») ou de celui des anciens du nord-caraïbe qui appellent « larivyè léza» une danse pratiquée avec le bâton (Lafcadio Hearn parle par ailleurs d'une musique au tambour appelée « larivyè léza ») . On doit rapprocher ces éléments des analyses de Pierre Pluchon (dans « Vaudou, sorciers et empoisonneurs ») qui indique que konba baton en Haiti est une des kalen nda

Konba épi zam :

selon des anciens (70 ans et plus) des régions de St Joseph, Ducos, Schoelcher, Ste Marie (Vava), la base posturale, la base rythmique, la gestuelle et le déplacement sont les même que ceux du konba baton. Le combat avec armes peut se faire avec le sabre, le coutelas, le couteau, le rasoir, comme éléments remplaçant le bâton. Un ancien (Vava) indique que cela pouvait se faire aussi à cheval.








Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article