LE MANIFESTE DE LA REVOLUTION AFRICAINE-par JP. KAYA

Publié le par Munsa Nzinga Kandombe

par REVOLUTION AFRICAINE, mardi 2 novembre 2010, à 02:39

 

 

 

PRESENTATION

 

 

Introduction

 

 

 

 L’Afrique est le berceau de l’Humanité et de la civilisation. Les Africains sont, (si l’on accepte d’abandonner la conception fantasmée de la genèse de l’univers) les premiers Hommes apparus sur Terre. Tous les autres peuples et ethnies de l’Humanité descendent des Nègres d’Afrique. C’est peut être pour cette raison que certains d’entre eux, obéissant au complexe d’Œdipe, ont cherché à tuer le père à travers les Africains, qui apparaissent sur le plan symbolique comme une caste de fondateurs de l’Humanité actuelle.

 

Ainsi, des siècles d’esclavage et, de colonisation, ont engendré une pauvreté structurelle et des maladies innombrables qui handicapent l’être humain et le rendent incapable et improductif, puis le décime en grand nombre. Ce passé exceptionnellement inhumain a provoqué des traumatismes qui ont castré l’Homme Noir, et rendu la société postcoloniale profondément irrationnelle. Sa logique interne : despotique, arbitraire, prédatrice et chaotique, reproduit à l’identique le contenu de la Traite Négrière et de la colonisation, empêchant ainsi l’Afrique de se développer et les citoyens africains de s’épanouir. C’est pourquoi on peut considérer que la communauté africaine a désormais touché le fond, et occupe le dernier rang sur l’échelle humaine. Elle n’a pas d’autre choix aujourd’hui que de se remettre radicalement en cause.

 

 

Notre époque se caractérise justement par une prise de conscience collective par les Africains de l’injustice radicale qui les frappe impitoyablement, et les maintient dans une situation de médiocrité totale, pour mieux les asservir ; alors que les ressources colossales de l’Afrique auraient dû leurs permettre d’aspirer à un meilleur destin. Il en découle une aspiration puissante au changement. C’est pourquoi, désormais ceux qui se considèrent comme les véritables patriotes africains, ne doivent plus se contenter de palliatifs et de demi mesures du genre NEPAD, ou de projets mal conçus comme l’Union Africaine, qui n’est qu’une mauvaise copie de l’Union Européenne. Ils doivent s’organiser politiquement et exiger un changement véritable et radical qui vise à inverser la logique même de l’Histoire de l’Afrique : c’es

t la Révolution Africaine. Acte de volonté historique majeur qui prépare et va rendre possible la Renaissance Africaine et la construction d’un Etat Fédéral Africain viable.

 

Nous, exposons dans ce texte, les raisons pour lesquelles cette Révolution doit se produire nécessairement, et quelle stratégie adopter pour la réaliser avec un maximum d’efficacité, afin d’aboutir à la création d’une nouvelle société africaine, la Société Initiatique, dans laquelle triomphera la mentalité pharaonique, grâce à une socialisation généralisée à la l’Initiation, c'est-à-dire à la MAAT : l’idéologie africaine.

 

PUBLIE CHEZ MENAIBUC

 

 

 

 

 

Commenter cet article